Capimmo dans Assurance Vie Fortuneo

Bonjour à tous,

Étant assez novice en ce qui concerne les SCI, je m'intéresse depuis peu à Capimmo. Le DICI fait état de toutes sortes de frais (coûts de transaction, récurrents..)
La performance du fonds est-elle nette de ces frais ? Autrement dit dois- tenir compte uniquement de la commission de souscription de 2 % ?
Ce fonds a par ailleurs rapporté en 2018 4,20 %. Doit-on en retirer la commission de rétrocession de Fortuneo de 0.70 % ?

Enfin le DICI précise qu' "Il n’est pas facile de sortir de ce produit.... En quoi serait-ce difficile ? N'est-ce pas un fonds arbitrable à tout instant comme les autres supports ?
 

Pièces jointes

jmi12

Contributeur régulier
Je suis client de FORTUNEO et je possède des parts de la SCI CAPIMMO dans mes 2 contrats (ma femme et moi). Les seuls frais sont bien les 2% à l'entrée qui majorent le coût d'acquisition. Sinon, comme toutes autres UC, les parts supportent les frais de gestion prélevés par FORTUNEO pour 0,75 % / an. Ces frais de gestion sont prélevés mensuellement par diminution du nombre de parts possédés. Il n'y a pas d'autres frais pour le client. Le taux de 4,20 % est donc net de frais, hors frais d'entrée et frais de gestion de FORTUNEO.
Cdt
 

Elfe54

Contributeur
Bonjour,

La SCI Capimmo, bien qu'assez opaque et contenant un empilement de frais, est un bon complément à un fonds euros sécurisé et permettant de diversifier son placement dans le l'immobilier. Elle dégage son petit 4% tranquillement avec un risque très modéré et ne présente pas une grande volatilité.
Son inconvénient majeur est qu'elle implique 2% du versement, qui est définitivement acquis au fond, voilà pourquoi il faut éviter d'y faire des aller-retour, et que son rendement est faible la première année. Il faut la conserver quelques années.

A titre personnel j'y ai investi 10k sur l'un de mes contrats.

EDIT jmi12 a répondu en même temps que moi
 

jmi12

Contributeur régulier
Pour répondre complètement à vos interrogations, il n'y a pas de frais à la sortie et les arbitrages ou rachats sont aussi faciles qu'avec n'importe quelle UC, à ceci près qu'il n'y a qu'une valorisation hebdomadaire, le vendredi avec publication le lundi suivant. Pour qu'une valorisation soit effectuée sur la base du cours du vendredi, l'opération doit être réalisée au plus tard dans la journée du mercredi précédent. Comme indiqué par Elfe, les parts de CAPIMMO sont des placements, d'au moins moyen terme compte tenu des 2% de frais d'entrée.
Me concernant, je trouve que ces UC sont un bon moyen de diversification et d'amélioration du rendement d'un contrat investi principalement en euros, avec un risque limité.
Cdt
 
Merci pour ces précieuses informations. Je compte arbitrer l'intégralité des sommes placées sur Suravenir Rendement vers ce support. (Suravenir Rendement ne rapportant guère plus de 2%, un placement sur Capimmo m'apparaît bien plus judicieux.
Cdt
 

jmi12

Contributeur régulier
Merci pour ces précieuses informations. Je compte arbitrer l'intégralité des sommes placées sur Suravenir Rendement vers ce support. (Suravenir Rendement ne rapportant guère plus de 2%, un placement sur Capimmo m'apparaît bien plus judicieux.
Cdt
J'ai raisonné comme vous et procédé de la même façon. La seule chose qu'il faut garder à l'esprit bien évidemment, c'est que les parts de SCI sont des UC dont le capital n'est pas garanti, contrairement aux fonds en euros, mais comme cela a été dit, la volatilité des parts de CAPIMMO est réduite et le risque de perte assez limité à mon avis, sauf grosse crise immobilière.
Cdt
 

jmi12

Contributeur régulier
Dernière précision, mais vous avez du le voir. L'allocation en parts de SCI CAPIMMO ne doit pas dépasser 50% de la valeur du contrat et 50000 € en valeur absolue.
 
Haut