besoin de conseils suite à un refus de prêt immobilier

Esteves Marie

Nouveau membre
Bonjour à tous,

Je sollicite votre aide et conseils suite à un refus de prêt immobilier. Etant jeune et voulant faire un premier achat immobilier avec mon conjoint, je suis un peu perdue et j'espère obtenir des conseils dans cette communauté. Je vous explique la situation en détails :
Nous avons vu dans un premier temps un courtier pour évaluer nos possibilités d'achat et celui-ci a été positif.
Nous nous sommes donc lancés dans des visites et avons trouvé l'appart de nos rêves.
Nous avons signé le compromis de vente le 3 juillet 2019 avec un délai pour trouver un prêt allant jusqu'au 16 septembre.
Nous avons rencontré le conseiller de ma banque (banque postale) qui nous a donné un accord oral, a fait ouvrir un compte personnel à mon conjoint ainsi qu'un compte joint chez eux, nous a proposé un taux à 1,35% et nous a fait aller voir directement une assurance. Il semblait sur de lui et nous pensions que tout était bon...seulement voila, hier, vendredi 19 juillet, en rappelant la banque postale, ils m'ont annoncé que finalement ils allaient refusé notre demande de prêt. Je me suis effondrée.
Nous avons un taux d'endettement de 17%, un apport personnel de 50 000 euros (pour un bien d'une valeur de 255 000 euros), nous gagnons environ 1700 euros et 1800 euros (avec parfois des primes pour mon conjoint).
Le rejet de notre demande est a priori du à une mauvaise gestion des dépenses de mon conjoint sur ses relevés de compte. Il a eu un défaut de provision au mois de mai (suite à un chèque qui n'est pas passé au bon moment mais le pb a été réglé de suite). Et aussi car le banquier, en plus des 3 derniers relevés, a demandé son bilan de compte de 2018 et mon conjoint a eu des problèmes personnel l'an passé qui malheureusement ont entrainé des découverts...

Ma question est : que devons-nous faire désormais? Avons-nous le temps de démarcher plusieurs autres banques sachant qu'il nous reste qu'un mois et qu'il y a les congés d'aout? Quelle banque serait plus indulgente? Est-ce que les autres banques nous demanderont à nouveau le bilan sur l'année 2018? Est ce que cela semble rédhibitoire ou pouvons nous garder espoir? Faut-il mieux passer par un courtier pour avoir une solution? Devons-nous essayer de demander dès maintenant un délai supplémentaire pour le prêt?

Le refus venant de tomber et étant novice je suis complètement perdue, déçue et stressée. Si quelqu'un pouvait m'aiguiller, j'en serai très reconnaissante!

Merci d'avance !
 

hargneux

Contributeur régulier
Toutes les banques ont les mêmes pratiques pour une étude de prêt, elles ont aller regarder les recettes et les dépenses et étudier le fonctionnement des comptes.

Si c'est mauvais pour l'un c'est mauvais pour les autres.

Essayer en premier lieu la banque de votre conjoint, c'est elle qui le connait le mieux.

Rien ne vous empêche de déposer votre dossier dans plusieurs banques.
Quant au courtier, ce n'est pas lui qui fait le prêt et ne fera que déposer votre demande dans les banques où il peut espérer une rémunération.
 

moietmoi

Top contributeur
Bonjour, l'achat et le crédit sont un parcours du combattant!!! il ne faut pas se décourager...

Essayer en premier lieu la banque de votre conjoint, c'est elle qui le connait le mieux.
bien d'accord..
Nous avons vu dans un premier temps un courtier pour évaluer nos possibilités d'achat et celui-ci a été positif.
il n'avait sans doute pas tous les éléments en main....mais que dit il maintenant?
Ma question est : que devons-nous faire désormais?
voir d'autres banques.... chacune aura sa lecture, ses objectifs, sa méthode de garantir le prêt(hypothèque, caution).
 

2PassaG

Contributeur régulier
Le plus urgent, si vous êtes encore dans la période de la clause suspensive, obtenez une lettre de refus de la banque dans les termes exacts de cette clause.

Ensuite vous pouvez démarcher d'autres banques: ça pourrait passer.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Avons-nous le temps de démarcher plusieurs autres banques sachant qu'il nous reste qu'un mois et qu'il y a les congés d'aout?
En complément des avis précédents je vous invite à bien relire votre compromis pour y vérifier s'il comporte une clause vous précisant un nombre minimum de refus pour faire jouer la clause suspensive.

Cette clause "sous réserve de l'obtention d'un prêt ..(caractéristiques)" est obligatoire.
Si un nombre minimum de refus n'est pas précisé un seul refus vous permet d'annuler le compromis et de récupérer votre acompte/dépôt garantie/indemnité d'immobilisation.

En revanche si un nombre minimum de banques à solliciter est prévu, vous n'avez pas le choix; il vous faut impérativement respecter ladite clause du compromis et la clause suspensive ne pourra être invoquée que si toutes les banques sollicitées refusent.
Inversement une seule acceptation entraine la réalisation de la clause suspensive et le compromis devient alors un contrat validé.

Cdt
 

baboune

Modérateur
Staff cBanque
Bonsoir,

avant de donner un avis de faisabilité il est indispensable d'avoir les 3 derniers mois de relevé de compte sous les yeux
et cela vaut aussi bien pour un courtier que pour un employé de banque.

par expérience, chaque année je me retrouve avec une vingtaine de clients qui ont des problèmes sur les comptes avec souvent des rejets de prélèvements ou pire des rejets de chèque.

donc si l'on ne demande pas aux clients les 3 derniers mois de relevé de compte on passe à côté du problème

mais il arrive aussi que la banque du client refuse de financer pour cause d'antécédents alors même que les 3 derniers mois de relevés sont clean

dans votre cas, la banque de votre conjoint va rejeter la demande eu égard aux antécédents de ses comptes

Cdt
 
Haut