Avis sur une répartition d'assurance vie Fortuneo pour du long terme

Eskimodjo

Membre
Bonjour


Après plusieurs semaines à parcourir les posts du forum, je dois dire que j'apprécie de vous lire. Jusqu'à peu je ne m'étais pas vraiment intéressé au sujet de l'économie personnelle pensant que je n'avais le contexte favorable pour épargner et que le sujet était compliqué. Maintenant, je me rends compte que c'était une erreur et que cela n'est pas si compliqué. Je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt. 
D'ailleurs, en écrivant ces quelques lignes, je réalise ô combien c’était idiot de ne pas m’occuper de mes épargnes car en bon petit écureuil qui se respecte, je réalise que j’ai tout entassé sur quatre livrets A (mon épouse et moi-même ainsi que nos deux enfants) ainsi qu’une AV chez Fortuneo (100% fond euros).

Aujourd’hui j’aimerais ouvrir des AVs pour mon épouse et nos enfants. Je compte donc souscrire chez Fortuneo pour mon épouse avec un capital de 3K (comme pour la mienne actuellement). J’ai prévu d’effectuer des versements mensuels de 200€ sur chacune de nos AVs. Il s'agit d'un placement pour nos retraites (minimum 25 ans) sans volonté d’y toucher (hors cas extrême) jusqu’à là.

J’ai aussi pris conscience qu’à mon âge (34 ans) il fallait que je mise sur autre chose que des fonds en euros. Toutefois, c’est dans la répartition de l’AV que cela se complexifie. Après m’être documenté, je suis arrivé à la conclusion suivante :

* Sélectionner entre 5 et 10 fonds
* Ventiler la répartition avec des fonds en euro, des obligations, des actions et des SCPI.
* Diversifier les actions sur différentes zones, Europe, US et pays émergeants.

En appliquant ces précieux conseils, j’arrive à la sélection suivante :

Assurance vie #1
60% de fonds en euros - 1800€
  • Fonds en euros Suravenir Opportunités
10% d'immobilier (en SCI ou SCPI) - 300€
  • SCI PRIMONIAL CAPIMMO - QS0002005277
10% d’obligations - 300€
  • CANDRIAM PATRIMOINE OBLI-INTER - FR0011445436 - Obligation international
20% d'actions européennes, américaines et de pays émergents - 600€
  • FEDERAL INDICIEL US P - FR0000988057 (Eurozone 100 %)
  • COMGEST MONDE - FR0000284689 (Etats Unis 46,13% - Japon 18,33% - Asie 15,45% - Eurozone 12,20 % - Royaume Uni 4,72%)
  • Lyxor UCITS ETF MSCI World D-EUR - FR0010315770 (Etats Unis 62,10% - Eurozone 10,37% - Japon 8,24% - Royaume Uni 5,95% - Europe - sauf Euro 5,08%)
Assurance vie #2
60% de fonds en euros - 1800€
  • Fonds en euros Suravenir Opportunités
10% d'immobilier (en SCI ou SCPI) - 300€
  • SCPI ELYSEES PIERRE - QS0002005300
10% d’obligations - 300€
  • Amundi Oblig Internationales Eur P - FR0010156604
20% d'actions européennes, américaines et de pays émergents - 600€
  • Fidelity Europe - FR0000008674 (Eurozone 46,53% - Europe - sauf Euro 28,15% - Royaume Uni 22,68% - Etats Unis 2,64% - Canada 0,00%)
  • Invesco Funds - Invesco Pan European High Income Fund A Accumulation EUR - LU0243957239 (Eurozone 69,31% - Europe - sauf Euro 22,39% - Royaume Uni 6,44% - Etats Unis 1,86% - Canada 0,00)
  • LYXOR UCITS ETF DJ GL TITANS 50 - FR0007075494 (Etats Unis 76,04% - Royaume Uni 6,96% - Europe - sauf Euro 6,35% - Eurozone 4,41% - Asie - Pays Développés 3,18%)
Pensez-vous que cela est cohérent ? Est-ce que je suis passé à côté de quelque chose dans ma sélection ? Je n'ai rien selectionné dans les pays émergant faute d'avoir trouvé le support adéquate.

Dans ce scénario nous aurions nos deux AV dans le même établissement. Pensez-vous qu’il soit préférable d’ouvrir cette seconde AV dans un autre établissement afin de répartir les risques ?

Merci d'avance.
Pardonnez-moi si ce post fait doublon avec d'autres postes.
 

Eskimodjo

Membre
Hello,
Je me permets de remonter ce sujet pour un avis sur ces répartitions. J'imagine que l'on peut toujours faire mieux, mais est-ce qu'au moins c'est cohérent ? Est-ce que j'ai loupé quelque chose d'important dans ma sélection ?

Merci
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour,
Vos répartitions sont pas mal.... Juste 1 ligne à virer : Celle avec les obligations.
Des obligations, vous en avez déjà dans le fonds euros. Et celles-là, leur performance est assurée par les caractéristiques du fonds euros.
Si vous investissez sur des obligations via des UC, c'est vous qui assumez la performance... Et il y a plus de chance qu'elle soit mauvaise dans l'avenir, que l'inverse.
Certes, vous avez sélectionné des oblig internationales.. Mais bon, mon avis est de se limiter à l'obligataire dans le fonds euros, et de reporter la somme à investir sur un bon fonds monde (par exemple).

Vous entendez quoi par "2 AV dans le même établissement"?
Si c'est le courtier : peu importe, le courtier n'est qu'une boite aux lettres qui ponctionne ses frais au passage.
Si c'est l'assureur : vous pouvez en choisir 2 différents pour accéder à des gammes différentes de produits.
Cependant, la gamme proposée par les principaux assureurs est telle (500 ou 600 UC, 2 fds euros, des SCPI et SCI), qu'ouvrir 2 contrats chez le même assureur n'est pas pénalisant.
On va vous dire qu'il y a une garantie pour couvrir une défaillance d'un établissement financier. Sur le papier : Oui... dans la réalité, les fonds de garanties ont si peu de ressources qu'il est quasiment illusoire espérer un dédommagement.
Par contre, un conseil : choisissez des contrats individuels plutôt que collectifs.
 

Eskimodjo

Membre
Bonjour Poam5356,

Merci pour votre retour.

2 Assurance Vies dans le même établissement
Je dispose d'une assurance vie chez Fortuneo et pour des raisons de simplicités je pensais en ouvrir une deuxième.

On va vous dire qu'il y a une garantie pour couvrir une défaillance d'un établissement financier. Sur le papier : Oui... dans la réalité, les fonds de garanties ont si peu de ressources qu'il est quasiment illusoire espérer un dédommagement.
Ok, donc pas la peine de me tracasser pour le moment.
 
Un autre avantage d'ouvrir 2 AV chez des assureurs différents c'est de pouvoir diversifier les fonds euros.

Vous pouvez par exemple regarder du coté de Spirica qui propose un fond euro dynamique à 2,90% en 2018 (avec une contrainte d'investissement en UC et une pénalité de 3% si vous sortez avant 3 ans).

Je dispose d'une assurance vie chez Fortuneo et pour des raisons de simplicités je pensais en ouvrir une deuxième.
Dans la répartition que vous proposez vous avez 40% d'UC et l'AV de Fortuneo n'est pas vraiment compétitive sur les frais de gestion des UC (0,75% annuel)

Si vous êtes prêt à aller chez un courtier d'assurance vie en ligne (type Linxea / mes-placements) vous pouvez trouver un contrat avec le même assureur (Suravenir) et sensiblement les mêmes UC pour des frais de gestion moindre (0,60%).
Vu les montant investis cela reste une optimisation assez minime, mais c'est toujours ça de pris.
 

Toward

Membre
Bonjour,

Juste pour information, attention pour les SCPI chez Suravenir (Fortuneo, Linxea Avenir) : ils ne versent que 85% du montant des loyers.

Contre 100% Chez Spirica (Linxea Spirit) ou Apicil (Linxea Zen)

Je trouve ce point rédhibitoire pour ma part, concernant l'investissement en SCPI en AV. Pas de problème pour les SCI puisqu'elles capitalisent. Juste les frais de gestion à 0.60% chez Linxea contre 0.75% chez Fortuneo pour les UC.
 

Eskimodjo

Membre
Bonjour,

Merci à tous pour vous éléments de réponses.

Juste pour information, attention pour les SCPI chez Suravenir (Fortuneo, Linxea Avenir) : ils ne versent que 85% du montant des loyers.
C'est donc bien ce que j'avais pu lire sur le forum. Investir dans les SCPI à un vrai coût qui est lissé sur la durée. Ce n'est pas le cas pour les SCI ? Quels sont les inconvénients des SCI vis à vis des SCPI ? Quelles sont les intérêts des SCPIs si les frais sont élevés ?

Dans la répartition que vous proposez vous avez 40% d'UC et l'AV de Fortuneo n'est pas vraiment compétitive sur les frais de gestion des UC (0,75% annuel)
Si vous êtes prêt à aller chez un courtier d'assurance vie en ligne (type Linxea / mes-placements) vous pouvez trouver un contrat avec le même assureur (Suravenir) et sensiblement les mêmes UC pour des frais de gestion moindre (0,60%).
Effectivement vu comme cela, il y a peut être intérêt sur le long terme à privilégier Linxea plutôt que Fortuneo pour le même assureur.
 

Eskimodjo

Membre
En relisant vos commentaires je m’aperçois que je n'avais pas assez bien potassé le sujets des frais de gestions. En regardant de plus les offres Linxea de plus près et comme mentionné par Toward, je vois qu'il y a deux contrats intéressants : Avenir et Spirit.

Linxea Avenir : 0,6% de frais de gestion fonds euro et 0,6% de frais de gestion sur les unités de compte
Linxea Spirit : 0,6% de frais de gestion fonds euro et 0,6% de frais de gestion sur les unités de compte
Fortuneo Suravenir : 0,6% de frais de gestion fonds euro et 0,75% de frais de gestion sur les unités de compte

Dans ce cas, il est ce qu'il ne vaudrait pas mieux ouvrir les deux supports, Avenir pour les fonds Euros et Spirit pour unités de comptes ?
 

Toward

Membre
C'est donc bien ce que j'avais pu lire sur le forum. Investir dans les SCPI à un vrai coût qui est lissé sur la durée. Ce n'est pas le cas pour les SCI ? Quels sont les inconvénients des SCI vis à vis des SCPI ? Quelles sont les intérêts des SCPIs si les frais sont élevés ?
Les SCI ne reversent pas de loyers à proprement parler, elles capitalisent en se reversant les loyers en interne. Donc elles ne sont pas impactés par l'histoire des 85% ou 100% des loyers reversés.
Juste les frais de gestion à prendre en compte (frais de gestion des UC de l'assureur).
Les SCI sont des placements très pertinents puisque les frais d'entrées y sont plus bas et les rendements honorables (SCI CAPIMMO et SCI GF Pierre par exemple). Le tout avec un patrimoine immo très diversifié. Elles s'amortissent donc plus vite que des placements en SCPI (qui sont de l'ordre d'environ 6% de frais d'entrée en moyenne en AV + les frais de revente).


Linxea Avenir : 0,6% de frais de gestion fonds euro et 0,6% de frais de gestion sur les unités de compte
Linxea Spirit : 0,6% de frais de gestion fonds euro et 0,6% de frais de gestion sur les unités de compte
Fortuneo Suravenir : 0,6% de frais de gestion fonds euro et 0,75% de frais de gestion sur les unités de compte

Dans ce cas, il est ce qu'il ne vaudrait pas mieux ouvrir les deux supports, Avenir pour les fonds Euros et Spirit pour unités de comptes ?
Il est toujours bien de posséder plusieurs contrats d'AV, surtout si on a un patrimoine important puisque le capital n'est garantie en cas de crash mutualiste "que" jusqu'à 70 k euros par assureur.

L'avantage de Spirit sont les UC immobilières SCPI avec un large choix et 100% des loyers reversés et son fonds euros à dominante immo Euros allocation long terme 2 à 2.9 % en 2018 (contre 1.6% en moyenne), 3 ans de detention mini sous peine de pénalité de l'ordre de 3%, idem pour les SCPI.

Pour les UC classiques (SCI, marchés, certificats, obligations ...), aucun intérêt d'aller sur Spirit, plus de choix sur Avenir pour les mêmes frais de gestion (0.6%). De plus les UC donnent accès à l'excellent fonds euros Suravenir Opportunités à 2.8% en 2018.
 
0,6% de frais de gestion fonds euro
Il n'est pas vraiment nécessaire de comparer les frais de gestion des fonds euro, les performances affichées sont toujours nettes de frais.

Dans ce cas, il est ce qu'il ne vaudrait pas mieux ouvrir les deux supports, Avenir pour les fonds Euros et Spirit pour unités de comptes ?
Comme je le disais dans mon message précédent le fond euro dynamique de Spirica (linxea Spirit) est loin d'être mauvais.
Après si vous chercher vraiment à optimiser les frais de gestion vous pouvez aussi regarder du coté du PEA (pas de frais de gestion, seulement des frais de transaction de 0,20 % environ à l'achat et à la revente).


C'est donc bien ce que j'avais pu lire sur le forum. Investir dans les SCPI à un vrai coût qui est lissé sur la durée. Ce n'est pas le cas pour les SCI ? Quels sont les inconvénients des SCI vis à vis des SCPI ? Quelles sont les intérêts des SCPIs si les frais sont élevés ?
Quelques différences entres les SCPI et les SCI :

Au niveau des revenus
Les SCPI distribuent les revenus (typiquement en AV ils sont versés sur les fonds euro).
Dans les SCI les revenus viennent augmenter le prix de la part.

Dans le cas des SCPI il faudra décider ce que vous voulez faire de l'argent distribué (le laisser sur le fond euro ou le réinvestir dans un SCPI mais en repayant les frais d'entrée). Dans le cas d'une SCI la question ne se pose pas, tout les revenus sont capitalisés via l'augmentation du prix de la part.

Les frais d'entrée
Les SCPI en AV ont des frais d'entrée allant de 5 à 8 % (les frais sont légèrement plus élevés pour la détention en direct).

Les SCI ont des frais d'entrée entre 1 et 3%.

Donc une SCPI sera un investissement de long terme afin de rentabiliser les frais d'entrée alors qu'une SCI pourra être vu comme un placement de moyen terme.

La liquidité
En théorie dans les SCPI en AV la liquidité des parts est garantie par l'assureur, en pratique reste à voir ce qu'il se passerait en cas de grosse crise immobilière et de retraits massif de la part des clients.

Les SCI devraient théoriquement être plus liquides que les SCPI (elles ont de la trésorerie, et leur valeur de la part correspond à la valeur du marché)

La forme juridique
Les SCPI doivent faire des assemblée générales et publier des rapports de gestion, de manière générale les règles qui les encadrent sont assez précises. Par exemple la valeur des parts doit toujours correspondre à la valeur réelle des immeubles à 10% près.

Les SCI sont moins controlées et ont un aspect "boite noire".

Les actifs détenus
Une SCPI va investir 100% en immobilier de manière direct.

Une SCI va aussi investir en immobilier mais elle pourra détenir : de l'immobilier direct, de l'immobilier indirect (en détenant des parts de SCPI), des foncières cotés, des actions en lien avec l'immobilier et autre

La rentabilité
Si vous regarder l'historique des SCPI leur TDVM (c'est à dire les dividendes qu'elles versent) est assez stable et leur variation est très progressive.
De la même manière le prix des parts évolue par palier de manière assez progressive (c'est l'assemblée générale qui va fixer la valeur des parts avec une marge de +10% / -10% de la valeur réelle).

Dans les SCI la valeur des parts est mise à jour chaque trimestre, et elle peut varier fortement d'une année sur l'autre. C'est pas rare de voir une SCI passer de +6% une année, à +2% l'année suivante.
 
Haut