Avis cloture ou non cel et pel

mchristine

Contributeur régulier
#1
Bonjour,
J'ai un pel ouvert en juillet 2011. Je ne sais pas trop quoi en faire... je commence à m'interesser aux uc et à la bourse, alors je m'interroge entre le fermer ( je n'en vois pas l'intérêt futur, pas de projet de changement de RP, et pel inutilisable pour un investissement locatif me semble-t-il ) ou l'abonder plus. Qu'en pensez-vous ?
J'ai également un cel plein, ouvert en février 2016. Même interrogation.
Idem pour mon mari qui a un pel à 18€k€, ouvert avant le mien, mais je n'ai pas retrouvé la date précise.
Et idem pour le pel de mon fils de 6 ans, ouvert en janvier 2016, environ 2k€.
Merci d'avance à ceux qui pourront m'aider !
 

Aristide

Top contributeur
#5
Bonjour,
, et pel inutilisable pour un investissement locatif me semble-t-il ) ou l'abonder plus. Qu'en pensez-vous ?

J'ai également un cel plein, ouvert en février 2016. Même interrogation.
Inexact !!!
Un prêt EL (PEL et/ou CEL) est possible pour le financement d'une résidence principale locative.

Le problème est qu'étant donné le niveau des taux de marché actuels des prêts classiques les taux EL ne sont pas forcément intéressants.

Mais qu'en sera t'il dans quelques mois/années si les taux remontent ?

Par ailleurs les primes d’état en cas de prêts EL améliorent leur rentabilité

Cdt
 
Dernière modification:

mchristine

Contributeur régulier
#6
Merci pour votre réponse.
Peut-être vaut-il mieux les conserver en ce cas.
Y-a-t-il besoin de les abonder, ou de mettre moins dans le cel ? J'avais cru comprendre quand je l'ai ouvert qu'il pouvait y avoir un intérêt à l'avoir plein, mais peut-être avais-je mal compris... et j'ai envie de placer cet argent ailleurs
 

PALC54

Nouveau membre
#9
Bonjour, l'avoir plein vous permet de maximiser l'enveloppe de droit à prêt, le taux afférent est en corrélation avec la date d'ouverture et le taux de rémunération. En l'occurence pour votre PEL environ 3 / 4 %.
Votre PEL vous offre une rémunération sans risque de perte en capital à un taux net d'environ 1,8% aussi bien que certains fonds € sans frais. Les UC peuvent effectivement dynamiser votre rendement mais attention à la perte en capital (notamment sur du court terme) et aux frais (notamment droits d'entrée sur l'assurance vie).
Concernant le CEL, à mon sens, à moins d'envisager un prêt épargne logement pour des travaux nottament et bénéficier de la prime d'état, je n'en vois pas l'intérêt. La rémunération est plus faible qu'un livret A et brut ...
 

mchristine

Contributeur régulier
#10
Bonjour,
juste pour être sûre que j'ai bien tout compris :
-c'est au bout de 4 ans de détention du pel que l'on atteint notre maximum de prime d'etat et de droits à prêt
- au-delà, cela devient juste de l'epargne
- si retrait des fonds avant 12 ans, pas d'IR mais pas de prétention de droits à prêt si pas de projet immo ou travaux dans les 10 mois qui suivent la fermeture du pel
-après 12 ans, imposition pfu ou ir sur les intérêts
si c'est cela : si on est certain de ne pas avoir de projet immo/travaux, il vaut mieux clôturer le pel avant 12 ans ? Pour un pel ayant sa limite à 15 ans. Et pour un pel sans limite ?
 
Haut