Assurance Décès - Invalidité: Bon à savoir

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Sur ce forum, j’ai quelquefois lu des interrogations d’accédants/emprunteurs qui posaient la question : « Est-ce que le taux de prime Assurance Décès – Invalidité de x, xx% que me propose ma banque est un bon taux ? »

Il m’apparaît impossible de répondre à cette question car, en contrepartie d’une prime à payer il y a des garanties.
Comparer le seul critère financier du taux de prime sans comparer lesdites contreparties n’a pas de sens.

Parallèlement au taux de prime, je vous propose donc quelques conditions des prestations garanties qu’il faut prendre en considération.

D’autre part il y a plusieurs façons de calculer la prime Assurance Décès Invalidité et, suivant la pratique, le total à payer sera différent.

I) - Clauses spécifiques des garanties
1.1) – Délais d’attente

Dans certains contrats il est prévu un délai d’attente, et ce délai d’attente peut-être plus ou moins long.
Ainsi, si vous avez un délai d’attente de 12 mois, vous payez votre prime mais si un sinistre survient dans cette période vous n’êtes pas couvert.

1.2) – Délai de franchise ou délai de carence
Au-delà de ce délai d’attente il peut y avoir une franchise.
Ceci veut dire que, le sinistre étant déclaré, vous n’êtes pas indemnisé dès le 1er mois.

Exemple : Délai attente 12 mois et délais franchise/carence 90 jours.
- Vous avez un sinistre avant 12 mois. Bien qu’ayant payé les primes, vous ne serez pas indemnisés
- Vous avez un sinistre après le 12è mois. Vous êtes donc indemnisable mais du fait du délai de franchise de 90 jours, vous ne serez indemnisé qu’à partir du 91è jour.

1.3) – Ages de fin de garanties
Suivant les assureurs concernés et suivant les risques assurés, les âges auxquels les garanties prennent fin peuvent varier.
Par exemple, le décès pourrait être indemnisé jusqu’à 65 ans chez les uns mais 70 ans chez les autres.
Même remarque pour l’invalidité permanente et temporaire mais les âges peuvent êtres différents.

1.4) – Plafond de garantie
Pour chaque risque assuré, il peut exister un plafond de garantie ; il peut même exister un plafond par assuré tous risques confondus.

1.5) – Questionnaire santé – Visite médicale
Suivant les cas, il est ou non demandé de remplir un questionnaire médical, voire de passer une visite médicale

Il existe forcément une relation entre le taux de prime est ces dispositions particulières.
Il va de soi qu’un contrat assurance décès – invalidité :
- Sans délai d’attente
- Sans délai de franchise / Carence
- Avec âge de fin de garantie élevé
- Avec plafond de garantie très important
- Sans questionnaire médical
se verra appliquer un taux de prime nettement plus important.

A l’inverse, un taux de prime « pas cher » peut correspondre à de moins bonnes conditions d’indemnisation.


II) – Modes de calcul des primes

Il existe deux façons principales de calculer la prime assurance décès invalidité :

2.1) - Calcul sur le capital initial (ADI sur CI) = le montant de la primes sera toujours le même et l’échéance « Assurances comprises » sera constante

2.2) -Calcul sur le capital restant dû = le coût diminue en même temps que le capital dû.

Mais, dans cette dernière pratique, on trouve deux façons de faire différentes :

2.21) – Le taux de prime n’est pas compris dans le taux du prêt (ADI sur CRD « out »).
La prime est donc en dehors de l’échéance. Comme elle est calculée sur le capital dû et qu’elle diminue tous les mois, l’échéance « assurances comprises » sera dégressive.

2.22) – Le taux de prime EST INCLUS dans le taux du prêt (ADI sur CRD/ « in »).
L’échéance constante calculée intègre donc l’assurance mais la répartition «capital amorti / Intérêt payé / assurance payée » se trouve modifiée ainsi que le montant réel des primes payées.

Pour les prêts immobiliers c’est le calcul sur capital initial (2.1 – ADI CI) le plus répandu.
Mais les deux autres techniques existent aussi (Prêts immobiliers et/ou autres)

III) - Conséquences.
A taux de primes égal
- La méthode « 2.21 – ADI CRD out» serait la moins chère
- Ensuite viendrait la pratique « 2.22 – ADI CRD in »
- La plus chère serait donc la « 2.1 – ADI CI »

Mais, justement, les taux appliqués varient suivant les pratiques.

A titre d’exemple, « grosso modo »
- Si le taux de prime de la méthode « 2.1 – ADI CI» est de 0,40% l’an
- La « 2.21 – ADI CRD out» sera de 0,65%
- Et la « 2.22 – ADI CRD in » de 0,55%.

Outre les conditions de garanties, il est donc aussi utile de regarder quelle méthode est employée car à un taux apparemment faible peut correspondre un total payé plus élevé

Voir exemple dans fichier Excel joint
Nécessité de disposer de Winzip pour l'ouvrir
Vous pouvez faire des simulations en saississant vos données propres dans les zones vertes.

Cordialement,
 

Pièces jointes

Elaphus

Contributeur régulier
Merci de faire oeuvre si utile, mais le fichier joint, annoncé comme zippé, est un XLS non compacté au contenu cabalistique...A revoir donc.:confused:
 

Aristide

Top contributeur
Désolé mais à partir du forum moi je l'ouvre et l'utilise sans problème.

Disposez vous bien de Winzip pour le décompresser ?
 

latifah59

Membre
bonsoir

Il est parfait le tableau.
merci aristide.

Pour le calcul : une petite question peut etre idiote pour vous.

Comment faire quand on a differents prets (taux 0 + pas)
On met le montant global du pret dans la case montant.
J emprunte 107 295e en pas et 17200 de PTZ.

merci
 

julienB

Contributeur
Merci Aristide pour cette contribution très intéressante.

Juste une petite question qui concerne mon cas de prêt paliers mais qui peut intéresser beaucoup de monde.

Dans le cas d'un prêt avec paliers de 175 000 € sur 20 ans (mensualités hors assurances de 810 € pendant 5 ans, de 1 160 € pendant 10 ans et de 1 230 € pendant 5 ans), n'est-il pas plus intéressant économiquement de souscrire une assurance décès - PTIA calculée en pourcentage du capital initial ?
En effet, en raison de mensualités faibles au début du remboursement de mon prêt, le capital restant dû est toujours assez élevé pendant les 1ère années de remboursement du prêt.

Qu'en pensez-vous ?
 

Aristide

Top contributeur
bonsoir

Il est parfait le tableau.
merci aristide.

Pour le calcul : une petite question peut etre idiote pour vous.

Comment faire quand on a differents prets (taux 0 + pas)
On met le montant global du pret dans la case montant.
J emprunte 107 295e en pas et 17200 de PTZ.

merci
Bonjour,

Non, cet applicatif n'a pas été prévu pour une simulation "tous prêts confondus".
Cela n'est pas impossible à faire mais plus compiqué car, dans certains Etablissements, les taux de primes sont différents suivant la catégorie du prêt.

Si tous les prêts de votre montage étaient de mêmes durées et au même taux de prime, la façon de faire que vous proposez marcherait.

Mais ce n'est certainement pas le cas.

Il vous faut donc raisonner prêt par prêt.

Cordialement,
 

Aristide

Top contributeur
Merci Aristide pour cette contribution très intéressante.

Juste une petite question qui concerne mon cas de prêt paliers mais qui peut intéresser beaucoup de monde.

Dans le cas d'un prêt avec paliers de 175 000 € sur 20 ans (mensualités hors assurances de 810 € pendant 5 ans, de 1 160 € pendant 10 ans et de 1 230 € pendant 5 ans), n'est-il pas plus intéressant économiquement de souscrire une assurance décès - PTIA calculée en pourcentage du capital initial ?
En effet, en raison de mensualités faibles au début du remboursement de mon prêt, le capital restant dû est toujours assez élevé pendant les 1ère années de remboursement du prêt.

Qu'en pensez-vous ?
Bonjour,

Votre raisonnement paraît juste mais il faudrait cependant le vérifer.

J'ai voulu faire un petit outil simple et rapide; à vous lire les uns et les autres il va peut-êtr falloir envisager un applicatif plus complet ???

Par rapport à votre question, notez cependant que, lorsque vous avez décidé de solliciter un Etablissement, vous n'avez pas le choix de la méthode; c'est ledit Etablissement qui, dans sa politique - traduite dans son système - a décidé de procéder de telle manière ou de telle autre.

L'objectif était d'attirer l'attention sur le fait que, pour comparer plusieurs offres, il ne suffit pas de se baser sur le seul taux de la prime Assurance Décè - Invalidité"

Cordialement,
 

latifah59

Membre
Bonjour

merci aristide pour ces précisions.

Une autre question notre assurance pret n est pas au meme taux pour et mon mari a cause de la surprime pour mon etat de santé.
0.40% sur capital initial sur PAS et PTZ
et 0.62 % pour moi sur les 2 prets .
je precise nous avons du 50/50 sur l assurance.
Comment faire?
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour

merci aristide pour ces précisions.

Une autre question notre assurance pret n est pas au meme taux pour et mon mari a cause de la surprime pour mon etat de santé.
0.40% sur capital initial sur PAS et PTZ
et 0.62 % pour moi sur les 2 prets .
je precise nous avons du 50/50 sur l assurance.
Comment faire?
Dans votre cas vous pouvez procéder de deux façons différentes:

1) - Faire une première simulation à 0,40% / 2 = 0,20% pour votre conjoint et relever le coût de l'assurance dans les tableaux d'amortissement.
Puis une seconde à 0,62% / 2 = 0,31% pour vous même et procéder comme ci-dessus.
Ensuite ajouter les coûts d'assurances
NB) - Ignorer les TEG dans cette hypothèse; ils n'auront plus de signification.

2) - Raisonner sur une seule asurance au taux moyen soit: (0,40%/2) + (0,62/2) = 0,51%.
Par contre, dans ce cas, le montant de l'assurance dans la 3è méthode (ADI sur capital restant dû avec taux de prime intégrée dans taux de prêt) ne sera pas exact.

Mais pour votre dossier ce n'est pas grave puisque vous précisez que l'assurance est calculée sur le capital initial.

Cordialement,
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut