Arnaque au taux variable du Crédit Foncier

sven

Contributeur régulier
Le CF repart dans des propositions de fixe, dirait-on. c'est toujours un peu plus haut que le marché, mais les IRA en moins.
A propos des IRA, ils seront plus faibles après révision puisque calculés sur un semestre d'intérêt, faudra ptêt voir votre banquier avec des chiffres actualisés et comparer à l'offre du CF.

Pour le délai, ne vous inquiétez pas, la loi n'a pas changé (un mois max de réflexion), et les 15 jours ne concernent que le délai pour accepter de recevoir l'offre et pas le délai pour l'offre en elle-même. ça n'engage donc à rien, mais c'est trompeur une fois de plus...

En tout cas plus rien ne presse, la révision à taux bas laisse le temps de réfléchir à la suite, et il y a un procès pénal qui se profile et qui pourrait faire changer le comportement du CF. Surtout pour un projet de revente à court terme où il faut penser avant tout à avoir un capital restant dû le plus faible possible.
 
Merci pour votre réponse si rapide.

Pour ce qui est des "nouvelles" propositions, en fait, l'agent situé sur Paris m'a indiqué que les offres d'avenant à taux révisable avaient expirés... Je pouvais toujours attendre (malgré près d'une dizaine de relances téléphoniques) !!!

Mes IRA, à ce jour, s'élèveraient à environ 2900€ (ouch !!) auquel je dois ajouter une hypothèque de second rang (1300€ en moyenne) si un autre établissement de crédit venait à me racheter mon contrat CF.

Merci de l'info pr les 15 jours. Donc, si je suis bien je n'ai qu'à accepter qu'on m'envoie l'offre et je dois recevoir un avenant bien plus complet que cette misérable page A4 ?

Je vais m'inscrire sur le Collectif-Action pour ajouter mon mecontentement et mon soutien envers les autres arnaqués du Credit Foncier. Pour ce qui est des taux du marché, apparemement l'offre qu'on m'a envoyé semble au dessus de la réalité mais de peu. Néanmoins, j'hésite... Car pr le moment les taux sont bas mais il ne faudrait pas que le scénario 2007-2008 se reproduise sinon je vais encore hurler :cry:

Bonne soirée à tous !
 

Aristide

Top contributeur
P.S. : petit note d'humour (mouais...) pour terminer. Après plus d'un an et demi de débats, je n'ai que 15 jours pour retourner l'offre...
Pourquoi dites vous que vous n'avez que 15 jours pour retourner l'offre ?

Le code de la consommation oblige le prêteur à maintenir ses conditions pendant 30 jours à compter de sa réception par vous même. Soit.

Il ne dit pas que vous êtes obligés de signer dans les 30 jours ni que l'offre soit caduque dans ce délai.

Qu'est-ce qui se passe si vous n'avez pas accepté cette offre dans les 30 jours ?

1er cas de figure = L'évolution des taux a été négative sur les marchés financiers.

Dans ce cas la banque va maintenir son taux car elle améliore sa marge
Mais vous vous pouvez refuser de l'accepter et tenter, vous aussi, de bénéficier de cette baisse sur les marchés financiers

Second cas de figure = L'évolution des taux a été positive sur les marchés financiers.

Dans ce cas la banque fera jouer cette clause pour revoir à la hausse le taux initialement proposé.
 

Aristide

Top contributeur
Le CF repart dans des propositions de fixe, dirait-on. c'est toujours un peu plus haut que le marché, mais les IRA en moins.
A propos des IRA, ils seront plus faibles après révision puisque calculés sur un semestre d'intérêt, faudra ptêt voir votre banquier avec des chiffres actualisés et comparer à l'offre du CF.

Pour le délai, ne vous inquiétez pas, la loi n'a pas changé (un mois max de réflexion), et les 15 jours ne concernent que le délai pour accepter de recevoir l'offre et pas le délai pour l'offre en elle-même. ça n'engage donc à rien, mais c'est trompeur une fois de plus...

En tout cas plus rien ne presse, la révision à taux bas laisse le temps de réfléchir à la suite, et il y a un procès pénal qui se profile et qui pourrait faire changer le comportement du CF. Surtout pour un projet de revente à court terme où il faut penser avant tout à avoir un capital restant dû le plus faible possible.
Bonjour,

Sven, STP deux questions :

1) - C'est quoi ce prétendu délai de 15 jours pour "accepter de recevoir l'offre"?

Je pense assez bien connaître le code de la consommation et, pour moi, ce délai n'existe pas.

Il y a celui qui fixe à 30 jours de la réception le délai de validité des conditions de l'offre.

L'autre est celui qui fixe à 4 mois la validité de l'offre si le contrat principal (l'acte d'acquisition par exemple) nest pas signé dans ce laps de temps.

NB) - Il y a bien un délai de 15 jours mais il concerne uniquement les prêts à la consommation.
C'est un délai de validité de l'offre conso qui, en même temps, devient un délai de réflexion pour l'emprunteur (A ce délai s'ajoute un délai de rétractation de 7 jours)

Mais, je le répète, uniquement pour les prêts à la consommation.

2) - Tu n'as toujours pas répondu à la question:
C'est quoi la nuance entre "un taux plafond et un taux capé" dans ces prêts du Crédit Foncier ?

Merci

Cordialement,
 

sven

Contributeur régulier
Aristide, le délai de 15 jours du CF n'est pas un délai légal.

En fait le CF envoie depuis des mois une simple lettre avec quelques infos (mais pas la totalité des infos nécessaires au choix, pas de tableau d'amortissement par exemple), et donne 15 jours pour se décider.
Hé oui, c'est tourné de manière à ce qu'une personne qui ignore la loi scrivener soit persuadé qu'il s'agit d'un délai de décision pour l'acceptation de l'avenant, alors qu'il s'agit juste du délai pour accepter de recevoir un avenant!

2 raisons à ces lettres trompeuses:

- Le CF est tellement surchargé avec cette affaire que leur service gestion client a dû embaucher mais est resté accaparé à temps complet sur ces avenants pendant plus d'un an (le standard téléphonique avait sauté depuis longtemps et ils ont dû sous-traiter leur service clientèle téléphonique à une boîte sans compétence bancaire qui faisait juste boîte aux lettres!). Il fallait donc faire un premier tri pour ne pas envoyer des avenants inutilement!

- accepter de recevoir un avenant dans ces conditions c'est déjà accepté l'avenant, cette manière de forcer la main est nécessaire car le CF doit rendre compte de son indicateur "avenant" aux politiques. Et donc, comme personne ne contrôle la véracité des informations des banques (à part les clients qu'on écoute peu) la direction a fait connaître par voie de presse que les avenants étaient acceptés à 90% vers décembre dernier, alors que c'était faux (voir rapport du collectif). Evidemment, faut utiliser tous les moyens pour avoir une chance de voir cet indicateur se réaliser o_O

Pour le taux max, j'ai commencé un doc assez complet pour un double usage, j'en rendrai public une partie en avant-première. Cool non? ;)
 

Xavier72

Membre
Bonjour a tous!!

Pour ma part, depuis tout ce temps je me suis mis en quête de faire racheter mon prêt.
J'ai signé l'avenant trop tot la crise est passé par la les taux sont en berne et je suis total hors marché et en amortissement neg...

Ma banque, le CM n'a pas l'air emballé à me suivre, super, on se sent aidé, quelle anque rachète le plus "facilement" en ce moment?

Merciiiii
 

smagrad

Nouveau membre
bonjour,

j'ai souscrit aupres du cf un pret pc generation i en juillet 05

le taux d'appel etait de 3.35%
apres la premiere revision je suis à 3.00%

j'ai refusé leur avenant qui m'aurait couté 6 ans de plus et 70 000 euros .

que dois je faire pour passer en tx fixe?
quelle est la procedure à suivre?

solidairement
 

alcorthe

Membre
Bonjour à tous,

Cela fait longtemps que je ne suis pas venue sur le site (peut-être une envie de ne plus avoir le moral cassé par toutes ces bonnes nouvelles !!!).
Bref, aujourd'hui, dans ma boîte aux lettres, un courrier du crédit foncier me proposant un avenant à mon contrat de prêt contracté en septembre 2006 mais commencé à être amorti depuis le 6/10/2009 (prêt travaux de 3 ans). Type du prêt : Nouveau Objectif I, 136900 € empruntés à 3.5 % révisable, avec partie fixe à 1,70%.
En plus un prêt à taux 0 % de 16125 € su 6 ans.
Montant total des échéances jusqu'à la 1ère révision : 819.73 €
L'avenant propose un "plafonnement du taux d'intérêt contractuel au taux de 6 % et ceci, jusqu'au terme du prêt", "plafonnement de l'augmentation annuelle de l'échéance à la variation annuelle de l'indice des prix à la consommation hors tabac, publiée par l'INSEE".
A la rubrique "coût total du crédit" on peut lire 89 227.07 € à la place des 70 853.60 € écrit sur mon contrat de base.
J'ai des doutes à propose de cette proposition : est-ce un passage à taux fixe ? (je n'en ai pas l'impression car ce terme n'est jamais utilisé dans le courrier) et vais-je me faire encore un peu plus arnaquée en acceptant cet avenant ?
La 1ère révision aura lieu en octobre 2010, à quoi puis-je m'attendre ?

Merci beaucoup pour vos réponses (j'ai 1 mois pour répondre)

Alcorthe
 

sven

Contributeur régulier
Un taux à 6%, pourquoi faire? vous resteriez au CF à 6%?

Faites une simul avec la feuille excel de mcguffin et vous verrez qu'il n'y a aucun intérêt financier. Si ce n'est la possibilité qui est offerte de voir un bel amortissement négatif rendu contractuel par l'avenant.
Ils appellent ça pudiquement le "report des intérêts". Elle est pas belle la vie?

Par ailleurs j'aime bien l'aspect statistique, puisque 22 mois après avoir lancer leurs mesures "exceptionnelles", et après avoir atteint 100% de réponse depuis longtemps, ils envoient encore des avenants!
 
Haut