Aide pour un achat en indivision en famille

floflo20

Nouveau membre
Bonjour,

Je souhaite aider ma mère pour qu'elle achète un appartement destiné à être sa résidence principale.

Après quelques recherches je pense que l'achat en indivision est ce qu'il y a de mieux et de plus simple à faire.

Concrètement elle financerait environ 80% de l'opération via un prêt, et moi les 20% restant probablement avec un peu d'apport perso et un petit prêt pour compléter.
J'ai déjà un prêt immo pour mon appartement où je suis propriétaire à 100%.

Je pense que le mieux serait de faire deux prêts totalement distincts dans une même banque, principal avantage de mon avis si je veux rembourser par anticipation le miens avec de l'épargne que j'ai déjà ça pourra se faire très facilement.

Néanmoins je suis novice dans ce domaine et j'ai besoins de conseils éclairés.

Ma mère est jeune retraitée (58 ans), pensez vous qu'obtenir un prêt sur 20 ans soit envisageable ?

Nous serons donc propriétaire tous les deux, sur l'acte notarié faut t'il faire au prorata des sommes payées (80% elle et 20% moi) ou bien 50/50 ? Autre ?

Je suis seul héritier, cet appartement me reviendra donc plus tard. Comment se passera la succession ? Des frais seront ils à régler pour sa part qui me reviendra ?

Merci pour vos éclaircissements
 

nono52

Membre
"Je suis seul héritier, cet appartement me reviendra donc plus tard. "
Bonjour,
Vous voulez aidez votre maman? où bien être sûr de récupérer votre mise ?
Votre mère est très jeune et peut très bien refaire sa vie, cette indivision serait pour elle une vraie contrainte surtout si vous lui faite faire un emprunt sur 20 ans !
De toute façon on peut sortir d'une indivision et si elle décide de sortir vous ne pourrez pas vous y opposer.
Cdlt
 

floflo20

Nouveau membre
Bonjour,
Je veux aider ma mère bien évidemment, la partie succession passe très loin derrière mais je préfère savoir à quoi m'attendre c'est dans ma nature.
Si demain elle refait sa vie elle pourra revendre le bien ça ne me posera aucun problème bien évidemment.
C'est elle qui souhaite enfin devenir propriétaire, je veux juste l'aider a y parvenir tout simplement et j'essaye de voir par quel moyen je peux lui venir en aide sans que ça devienne très contraignant.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Ma mère est jeune retraitée (58 ans), pensez vous qu'obtenir un prêt sur 20 ans soit envisageable ?
Dépend des banques mais, dans l'absolu, ce n'est pas rédhibitoire.
Si vous faites deux prêts et que la banque demande une garantie réelle immobilière (= Privilège de prêteur de deniers et éventuelle hypothèque complémentaire) le cout sera plus élevé (= 2 actes).
De plus elle exigera une caution hypothécaire réciproque (la garantie réelle immobilière ne pouvant s'inscrire qu'à 100%;pas 20/80) ce qui augmentera encore le coût.

Nous serons donc propriétaire tous les deux, sur l'acte notarié faut t'il faire au prorata des sommes payées (80% elle et 20% moi) ou bien 50/50 ? Autre ?
20%/80%

Je suis seul héritier, cet appartement me reviendra donc plus tard. Comment se passera la succession ? Des frais seront ils à régler pour sa part qui me reviendra ?
Les règles de succession habituelles s'appliqueront en intégrant à la fois l'actif (prix du bien) mais aussi le passif (solde des dettes).

Cdt
 

paal

Top contributeur
"Je suis seul héritier, cet appartement me reviendra donc plus tard "
Bonjour,
Vous voulez aidez votre maman? où bien être certain de récupérer votre mise ?
Tel que je lis les commentaires, il semble que l'intention d'aide soit prépondérante par rapport à la faculté de récupération lors du décès ....

Votre mère est très jeune et peut très bien refaire sa vie, cette indivision serait pour elle une vraie contrainte surtout si vous lui faite faire un emprunt sur 20 ans !
Tout dépend de quelle façon elle refait sa vie ; de nombreuses personnes de 60 ans recherchent une compagne ou un compagnon ; comme le moule est cassé, la perspective d'avoir un nouvel enfant n'est donc plus à l'ordre du jour .....

Il y a donc le choix, entre union libre, Pacs facile à révoquer, ou mariage qui peut présenter des avantages si les nouveaux époux ont des patrimoines disproportionnés ....

De toute façon on peut sortir d'une indivision et si elle décide de sortir vous ne pourrez pas vous y opposer.
Cdlt
Certes, mais en dehors des préoccupations de coût qu'expose Aristide, et si la mère veut sortir de l'indivision, il suffit de vendre le bien (ou d'indemniser la part de l'aide qui lui aura été prodiguée ...)

Cela n'est effectivement pas un problème, ni le temps que sa mère sera en vie, ni après non plus ....
 

moietmoi

Top contributeur
Si vous faites deux prêts et que la banque demande une garantie réelle immobilière (= Privilège de prêteur de deniers et éventuelle hypothèque complémentaire) le cout sera plus élevé (= 2 actes).
De plus elle exigera une caution hypothécaire réciproque (la garantie réelle immobilière ne pouvant s'inscrire qu'à 100%;pas 20/80) ce qui augmentera encore le coût.
Bonjour,
instructif cela,!! Dans un achat en indivision d'un bien immobilier, on peut trouver des banques qui acceptent de faire 2 prêts séparés;j'ai toujours vu des prêts en co-emprunteurs, même pour des indivisaires qui n'avaient pas de relation familiale; sais tu si certaines banques sont plus ouvertes à cette séparation? et en dehors de la forme des garanties prises, est il demandé une caution réciproque?
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
Nous serons donc propriétaire tous les deux, sur l'acte notarié faut t'il faire au prorata des sommes payées (80% elle et 20% moi) ou bien 50/50 ? Autre ?
Tout dépend du montant de l'aide dont la mère va avoir besoin ; si au lieu de souscrire 80% du bien, votre mère préfère n'y mettre que 60 ou 50%, pourquoi pas .....

Je suis seul héritier, cet appartement me reviendra donc plus tard.
Comment se passera la succession ?
Des frais seront ils à régler pour sa part qui me reviendra ?
Là, tout dépend de 2 choses principales :

- la précocité relative de la survenue du décès (les suites d'un accident vital par exemple) ; dans ce cas, et sur une longue durée de remboursement, il y aura eu peu de capital remboursé, et donc une indemnisation qui viendra renforcer le patrimoine de la défunte (bien que cette précocité ne soit pas souhaité)

- un décès alors que le prêt sera complètement remboursé, et tout dépendra alors de la consistance du patrimoine transmis, et de l'abattement qui sera appliqué en ligne directe (avec ensuite une tarification des droits de mutation par tranches ...)

- maintenant, et sur 20 ans, rien n'empêche d'entrevoir qu'il y ait une suite de donations utilisant l'abattement, mais on entre ici en gestion patrimoniale globale ....

- rien n'empêche non plus de prévoir un prêt (déclaré à l'administration), entre le fils et sa mère, solution qui réduira les coûts et simplifiera l'acte d'achat ....
 

Aristide

Top contributeur
instructif cela,!! Dans un achat en indivision d'un bien immobilier, on peut trouver des banques qui acceptent de faire 2 prêts séparés;j'ai toujours vu des prêts en co-emprunteurs, même pour des indivisaires qui n'avaient pas de relation familiale; sais tu si certaines banques sont plus ouvertes à cette séparation? et en dehors de la forme des garanties prises, est il demandé une caution réciproque?
Le plus courant est effectivement le prêt en tant que co-emprunteurs solidaires.

Mais les emprunts séparés existent et même dans certaines situations, ils sont obligés; par exemple c'est le cas si l'un et/ou l'autre des emprunteurs ont recours à l'épargne-logement.

Cdt
 

floflo20

Nouveau membre
Merci pour vos réponses.
C'est donc possible d'effectuer cet achat en indivision, il faut maintenant voir les banques pour obtenir dans un premier temps une réponse de principe
 

paal

Top contributeur
Merci pour vos réponses.
C'est donc possible d'effectuer cet achat en indivision, il faut maintenant voir les banques pour obtenir dans un premier temps une réponse de principe
Alors on va partir du principe que puisque vous voulez apporter de l'aide à vote mère, c'et donc signe qu'elle ne dispose pas d'un apport suffisant pour lui permettre d'assurer seule son achat ...

Face à cet aspect, deux solutions :
- soit vous disposez vous-mêmes d'une épargne suffisante pour lui prêter l'intégralité ce qui lui manque, et vous pourriez en ce cas lui faire un simple prêt, à rembourser sur une durée à déterminer

- soit vous ne souhaitez pas y consacrer toute cette épargne (qui peut se trouver placée ou consacrée à d'autres choses) et vous souhaitez alors limiter votre aide sous forme de prêt à un certain plafond ...

Qui qu'il en soit, il va falloir qu'avant de rencontrer un organisme financier, que vous ayez les idées claires aussi bien sur cet aspect, que sur le poids respectif du partage qui interviendra dans l'indivision, lequel dépendra de vos capacités actuelles et futures d'endettement ; votre mère est locataire, mais vous ne l'êtes peut-être pas, et de plus vous avez peut-être aussi une famille avec des personnes à charge ...

Bien entendu, et sous l'angle du poids des frais, la première solution serait plus favorable, mais est-elle possible ???

Vous avez envisagé un 20% pour vous et un 80% pour votre mère, mais cette ligne de séparation est-elle optimale ??

Et ce sont tous ces points surs lesquels il va falloir réfléchir et prendre position , à savoir :
- la façon dont se ferait l'apport si apport d'une certaine dimension il y avait, ce qui serait toujours un plus pour l'organisme financier en apportant une souplesse ...
- ce que pourraient vous permettre à minima les organismes financiers, en fonction des taux et des durées d'emprunts, compatibles avec vos âges ....
 
Haut