ahhhhhh de quoi réjouir nos yellowmen

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
Le projet de loi sur la taxation des géants du numérique (GAFA) réaffirme le taux d’imposition marginal sur les sociétés.
L'objectif d'un taux à 25% pour 2022 est conservé.
L'impôt sur les sociétés est maintenu à 33,33% pour les grandes entreprises en 2019 .
 

Cresus93

Contributeur régulier
"ne savent pas ce qu'ils veulent"
Mais voyons, les boulets jaunes sont le reflet de la société et sont donc divers.
 

buffetophile

Modérateur
Staff cBanque
"ne savent pas ce qu'ils veulent"
Mais voyons, les boulets jaunes sont le reflet de la société et sont donc divers.
ben là ils vont pouvoir jubiler . la baisse prévue de l'IS est repoussée ( aux calendes grecques ?) . une mesure qui va dans leur sens : faire payer les "riches "......enfin ceux qui restent …..
 

paal

Top contributeur
Ben là ils vont pouvoir jubiler . la baisse prévue de l'IS est repoussée ( aux calendes grecques ?) . une mesure qui va dans leur sens : faire payer les "riches "......enfin ceux qui restent …..
Il y a ceux qui vont se poser la question s'ils sont encore riches, et à partir de quel niveau ...

Ensuite se pose aussi la question, quel est le niveau de richesse, qui fait que l'on regarde comment on se trouverait fiscalement traité hors de l'hexagone ....

(Gérard, si tu lis, tu n'es pas obligé de répondre ....)
 

Farrek

Membre
Il faut bien gratter par ci et par là sur ceux qui ne râlent pas pour financer certaines mesures et réformes démago qui coûtent un "pognon de dingue".

Notamment, ce prélèvement à la source qui coûte finalement plus qu'il ne rapporte (pour l'instant, on verra le moment venu mais même si je veux bien parier que si le recouvrement sera aussi bon voir meilleur en taux, il sera moins bon en terme de droits) en creusant notre déficit national via les 60% d'acomptes de RI/CI ou les restitutions à tout va sans réflexion et en désaccord avec les textes prévues initialement (qu'elle soit justifiées suite erreur Tiers collecteurs ou administrations ou injustifiées (erreurs diverses et variées du redevable).
Bien entendu, il y a aussi cette pseudo amélioration du pouvoir d'achat qui sera vite érodée par l'inflation et la loi agriculture et alimentation (où certaines distributions en profitent pour améliorer des marges discrètement qui ne sont pas touchés par le cadre juridique).

Bref, le nouveau monde est encore plus dévastateur que l'ancien en terme de finances publiques même si nos chers médias vantent ces belles réformes (qui sont tout aussi démago et injuste que les précédentes) de la fonction publique, de la formation professionnelle, du chômage, des régimes de retraite etc etc... pour ne parler que de celles officiellement en cours pour l'année 2019.
 

Charly26230

Contributeur régulier
Bref, le nouveau monde est encore plus dévastateur que l'ancien en terme de finances publiques même si nos chers médias vantent ces belles réformes (qui sont tout aussi démago et injuste que les précédentes)
Waouw ! T’es à donf toi.
Et tu proposes quoi jeune padawane ?
 
Haut