Actions EDF (dans le cadre de l'ORS 2019)

Bonjour,

Du 6 au 21 mai EDF propose une Offre Réservée aux Salariés (ORS) accessible aux agents et aux retraités EDF.
Les actions sont achetées avec une décote de -20% (sur le prix moyen du mois de Mai) mais restent bloquées pendant 5 ans.

En tant que retraité EDF je suis concerné par cette offre, mais avant de me lancer j’aimerais avoir l’opinion des membres du forum :

1. Que pensez-vous de l’évolution du cours de l’action EDF sur le long terme ?

D’un côté il y a certains signes positifs : Reprise d’Areva, dividendes relativement bonnes (et majorées pour les actions détenues plus de 2 ans), plus de contrôle sur la distribution avec le Linky etc…
De l’autre il y a quand même de nombreuses incertitudes : faible visibilité politique, retards à répétition de l’EPR de Flamanville et de la centrale d’Hinkley Point, lourds investissements à prévoir dans les centrales nucléaires françaises etc.

2. Qu’adviendrait-il des actions EDF achetées dans le cadre d’un ORS si les rumeurs de nationalisation de l’activité nucléaire venaient à se vérifier ? (cf projet Hercule) La documentation disponible sur internet ne précise rien à ce sujet.

Merci de vos avis,
 

Charly26230

Contributeur régulier
Bonsoir
d’une manière générale je reste à l’ecart des valeurs « politiques », dont fait partie EDF. Elle n’a pas son destin en main: le gouvernement l’empeche d’augmenter (légitimement de mon point de vue) ses prix, donc l’empeche d’investir, ... mais ne renie jamais ses dividendes !
Areva est un boulet qu’EDF va traîner, tout comme les EPR et les démantèlements nucléaires dispendieux: ce n’est pas pour rien que le directeur financier - excusez du peu - à demissionné y’a qq temps. Même à -20% je prends pas. Allez y si vous êtes « militant », ce que je comprendrai, c’est votre boîte.

Pour votre 2•) idem: c’est tout le pb de ce genre de valeur: il y a le business, et la politique. Et EDF est aussi stratégique en tant qu’energeticien majeur, ce qui est normal. Ce qui ne l’est pas c’est que sa privatisation est qq peu factice.
 
Dans ce cadre, vous avez l'offre "multiple" qui agit comme un produit structuré et qui vous annonce un rendement minimum de 2%, ou plus suivant l'évolution de l'action. Ce produit peut être un bon investissement de "fond de portefuille" car il agirait comme un mauvais fond euros (2%) qui pourrait éventuellement permettre de toucher un bon bonus en cas d'augmentation du cours de l'action.
Le prospectus montre par exemple que si vous investissez 100€ et que l'action monte de 10% sur la période vous touchez 260€ à l'issue des 5 ans. Lisez attentivement la plaquette qui vous a été remise.
 

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Bonjour,
Du 6 au 21 mai EDF propose une Offre Réservée aux Salariés (ORS) accessible aux agents et aux retraités EDF.
Les actions sont achetées avec une décote de -20% (sur le prix moyen du mois de Mai) mais restent bloquées pendant 5 ans.
En tant que retraité EDF je suis concerné par cette offre, mais avant de me lancer j’aimerais avoir l’opinion des membres du forum :

1. Que pensez-vous de l’évolution du cours de l’action EDF sur le long terme ?
Bonjour,
Je rejoins Charly dans ses propos. Il me fait gagner du temps : J'aurais pu écrire ce qu'il vous a répondu.

L'offre d'EDF faite aux salariés, actuels et ex, se termine le 21 mai.... Et c'est le 28 mai qu'EDF va poser les 1ères pierres de sa réorganisation (lecture du lien que vous nous donnez sur le projet Hercule).
Ce timing interpelle! Est-ce pour favoriser les salariés que l'offre est proposée avant la réorganisation à venir, ou est-elle faite sans aucune considération pour eux, et tous ceux qui ont possibilité d'y souscrire?
Je retrouve bien là le fonctionnement d'entreprises dépendantes de l'Etat (j'étais salarié d'Orange, ex France Télécom).
L'action est à son prix, PER de 15, le dividende représente la moitié du BNA (bénéfice net par action).
Le ratio d'endettement est très élevé >100.... Mais inférieur à ce qu'il a été (>150). On se console comme on peut!
Le ratio Dette nette / Ebitda est plus intéressant puisqu'il tient compte des résultats de l'entreprise. Il calcule le nombre d’années de bénéfices qu'il faut à l'entreprise pour rembourser la totalité de la dette.
Il est bon quand il est <2, acceptable entre 2 et 3 et très mauvais au-dessus de 5.
Pour EDF, il est à 2,4x (années). C'est pas top, mais c'est moins pire que pour d'autres.
Même si les taux sont au plus bas, le niveau d'endettement d'une entreprise reste un indicateur clé pour apprécier, boursièrement parlant, cette entreprise.

Je ne vais pas aller plus loin dans les chiffres, ceux-ci montrent que, au cours actuel, le titre est correctement valorisé, et "reflète un scénario proche de la perfection (réforme de l’ARENH favorable et restructuration réussie) et non ses fondamentaux", a récemment fait remarquer le bureau d'analyses Kepler Cheuvreux.
Selon eux, le rendement proposé par l'entreprise (rendement 2,5 à 3%) n'est pas en phase avec les risques associés à l'entreprise et à son devenir.
Difficile de l'imaginer plus élevé, il représente la moitié des bénéfices engrangés dans l'année.
Le bureau d'analyses sous-entend donc que c'est le cours qui est trop élevé par rapport au niveau du dividende.

1. Que pensez-vous de l’évolution du cours de l’action EDF sur le long terme ?
Sincèrement, j'ai du mal avec EDF. Pour moi, c'est une boite noire, un machin (comme aurait dit un grand Homme).
Autant la stratégie d'Engie me paraît claire avec son positionnement sur les renouvelables. Autant les divers positionnements d'EDF sont flous.
Sans doute est-ce dû au nucléaire qui fait largement débat dans l'opinion, qu'elle soit populaire, politique ou économique.
Et avec les dernières idées de restructuration du groupe, c'est encore plus difficile d'imaginer ce que sera l'avenir d'EDF, ou de ce qu'il en restera si jamais le groupe est démantelé.


En attendant, regardons l'existant et prenons un peu de recul avec ce graphique des cours en unité de temps hebdomadaire :

4591

Les 2 lignes en pointillés rouges épais me paraissent importantes.
Ce sont 2 résistances de long terme (LT) :
L'une est baissière et s'appuie sur des + hauts en 2010, 2013 et 2018.
L'autre est horizontale et a pris naissance en 2013.
Autour de 12,20€, les cours sont sous ces 2 résistances.
A noter la Moyenne Mobile (MM) 50 périodes (1 an) qui joue fréquemment un rôle de support ou de résistance.
Les cours sont également coiffés par cette MM50.
De ce graphique, on peut dire que la situation boursière du titre n'est pas dans les meilleures conditions actuellement.
Cependant, avec l'incertitude entourant les perspectives d'avenir, impossible de répondre à votre question sur l'évolution à long terme de l'action.

Malgré tout, l'offre peut paraître intéressante avec la décote de 20%. Et comme le prix sera déterminé par le cours moyen de l'action sur le mois de mai, autant avoir un cours le plus bas possible!
Elles seront bloquées 5 ans, peut-être est-ce un placement qui sera réalisé dans un PEE?
Peut-être y a-t-il abondement de l'entreprise?
Malgré tout le négatif que l'on peut avancer sur l'entreprise, je pense que j'y souscrirais si j'étais concerné (je l'ai toujours fait avec Orange quand des offres identiques étaient proposées). Vous aurez un prix de revient sous les 10€.
Il faut être lucide : Il n'y a pas de quoi sauter de joie, mais le rabais donne un certain attrait à l'opération.

2. Qu’adviendrait-il des actions EDF achetées dans le cadre d’un ORS si les rumeurs de nationalisation de l’activité nucléaire venaient à se vérifier ? (cf projet Hercule) La documentation disponible sur internet ne précise rien à ce sujet.
Rassurez-vous, elles ne seront pas perdues.
"Cette situation (la restructuration à venir) restreint la visibilité des minoritaires avec un profil rendement/risque peu attractif (il est possible qu’aucune prime ne soit associée au prix proposé pour un rachat)." Ecrivait un analyste à ce sujet.
Souvent, quand une entreprise veut racheter les parts en circulation, elle propose un bonus sur les cours afin d'inciter les investisseurs à apporter leurs titres à l'offre. Là, avec l'Etat aux manettes, on sait qu'il n'est pas très généreux en la matière. On ne peut pas, en l'état, en dire plus à ce sujet.
 
Merci pour toutes ces informations, je vais essayer d'y répondre :

Dans ce cadre, vous avez l'offre "multiple" qui agit comme un produit structuré et qui vous annonce un rendement minimum de 2%, ou plus suivant l'évolution de l'action.
Oui effectivement leur offre "ORS multiple" est très interessante et je compte y investir. Malheureusement le montant maximum est relativement faible (environ 800€ dans mon cas).

Bonsoir
d’une manière générale je reste à l’ecart des valeurs « politiques », dont fait partie EDF. Elle n’a pas son destin en main: le gouvernement l’empeche d’augmenter (légitimement de mon point de vue) ses prix, donc l’empeche d’investir, ... mais ne renie jamais ses dividendes !

Allez y si vous êtes « militant », ce que je comprendrai, c’est votre boîte.
Il m'arrive d'être militant sur le nucléaire et son intérêt dans le mix énergétique français, mais lorsqu'il est question d'argent je préfère être froidement rationnel ;)

Bonjour,
Je rejoins Charly dans ses propos. Il me fait gagner du temps : J'aurais pu écrire ce qu'il vous a répondu.
Merci beaucoup pour ta réponse très détaillée, cela fait beaucoup à avaler d'un coup mais je vais essayer de bien comprendre tout ca.

Elles seront bloquées 5 ans, peut-être est-ce un placement qui sera réalisé dans un PEE?
Peut-être y a-t-il abondement de l'entreprise?
Oui effectivement les actions sont achetées dans le cadre d'un PEE (donc sans frais de gestion et avec les avantages fiscaux correspondants) mais je ne bénéficie pas de l'abondement en tant que retraité.

Souvent, quand une entreprise veut racheter les parts en circulation, elle propose un bonus sur les cours afin d'inciter les investisseurs à apporter leurs titres à l'offre. Là, avec l'Etat aux manettes, on sait qu'il n'est pas très généreux en la matière. On ne peut pas, en l'état, en dire plus à ce sujet.
Oui je n'espère pas vraiment de gros bonus en cas de restructuration. Ma question était plutôt de savoir si les actions achetées dans le cadre de cet ORS seraient traitées de la même manière que les actions détenues en direct (sachant que ces actions sont bloquées 5 ans et sont souscrites dans le "compartiment relais ORS Classique 2019 du FCPE ACTIONS ORS 2019" ).
 
Dernière modification:

poam5356

Modérateur
Staff cBanque
Oui je n'espère pas vraiment de gros bonus en cas de restructuration. Ma question était plutôt de savoir si les actions achetées dans le cadre de cet ORS seraient traitées de la même manière que les actions détenues en direct (sachant que ces actions sont bloquées 5 ans et sont souscrites dans le "compartiment relais ORS Classique 2019 du FCPE ACTIONS ORS 2019" ).
Bonjour,
Elles sont logées dans un FCPE, ce qui permet de les décimaliser pour des facilités de gestion, notamment avec le réinvestissement des dividendes. Et les parts du FCPE sont acquises dans le cadre d'une enveloppe fiscale qu'est le PEE.
A part ça, ce sont des actions comme les autres qui seront traitées comme les autres si une opération sur le titre devait avoir lieu.
 
Haut