Achat immobilier : la crainte d'une hausse des taux moins forte qu'en 2017

Un immeuble
© c11yg - Fotolia.com

Les potentiels acquéreurs immobiliers jugement toujours très majoritairement que le niveau des taux d’intérêt est favorable, selon un récent sondage. Et la peur d’une hausse des taux semble s’éloigner.

Un peu plus d’un Français ayant un projet d’achat immobilier sur deux (55%) pense que les taux de crédit immobilier vont augmenter dans les six prochains mois selon l’observatoire du moral immobilier (1). Si les sondés envisagent encore majoritairement une augmentation à moyen terme, ils sont bien moins nombreux que l’an passé à pareille époque (77%). La proportion de sondés estimant que les taux vont rester stables est ainsi grimpée de 20% à 41%. Une impression qui colle avec l’évolution actuelle des taux, en pente douce et descendante depuis plusieurs mois.

Lire aussi : Pas de coup de chaud sur les taux immobiliers

Ce climat de taux durablement bas rend les acquéreurs dans l’ancien plus sereins, juge Stéphanie Pécault, responsable études chez Logic-Immo et porte-parole de l’observatoire du moral immobilier, dans un communiqué. Et ce malgré la hausse des prix : « Ils prennent le temps de choisir le bon bien ». En revanche, « les Français qui se lancent dans la construction d’une maison, plus fragiles financièrement, sont anxieux par rapport à une dégradation possible de leur pouvoir d’achat et craignent une hausse des prix voire une dégradation du contexte économique », développe-t-elle. « Ceux qui investissent dans les programmes neufs sont également dans l’urgence de concrétiser leur projet, mais il s’agit plus pour eux de ne pas passer à côté d’une opportunité en termes de prix et de taux de crédit. »

(1) L’observatoire du moral immobilier est un sondage réalisé à intervalles réguliers par Kantar TNS, pour Logic-Immo, auprès de 1 217 personnes ayant un projet d’acquisition dans les douze prochains mois. Pour cette édition, le sondage a été réalisé en avril 2018.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juillet 2018