Prêt immobilier : l'image et la notoriété des courtiers progressent doucement

  • Par
Une négociation en agence bancaire
© contrastwerkstatt - Fotolia.com

La nouvelle édition du sondage Ifop-Cafpi illustre la montée en puissance, lente mais régulière, des courtiers dans le paysage du financement de l’habitat.

« Avez-vous déjà entendu parler des courtiers en prêts immobiliers ? » En juin 2015, 21% des Français sondés répondaient « non ». Ils ne sont désormais plus « que » 15% selon cette nouvelle mouture du sondage commandé par le réseau de courtage en crédits Cafpi à l’institut Ifop (1). Toutefois 30% des répondants ne voient pas « précisément quelle est leur activité », 55% des sondés affirmant bien cerner cette activité. La notoriété des courtiers progresse donc lentement, leurs parts de marché sur le crédit immobilier suivant le même chemin, tout en restant cantonnées à environ un tiers du marché, statistique faisant consensus dans le secteur.

L’image de leurs prestations semble s’améliorer sensiblement, là encore selon l’étude Ifop pour Cafpi : 88% des sondés pensent qu’ils font gagner du temps aux emprunteurs, et 71% qu’ils sont une source d’économies. C’est sur ce dernier point que la progression par rapport à l’étude de juin 2015 est la plus nette : seuls 65% des sondés citaient cet argument voici 2 ans.

Lire aussi : Combien gagnent les courtiers sur votre offre de prêt

(1) Sondage réalisé par internet du 2 au 5 octobre 2017, par l’institut Ifop, auprès d’un échantillon de 1 001 Français de plus de 25 ans, selon la méthode des quotas.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Novembre 2017