Prêts immobiliers : plus de 60% de renégociations début 2017 !

Immeuble parisien
© Xiongmao - Fotolia.com

Le léger rebond des taux n’a pas entamé la volonté des emprunteurs de renégocier leur crédit immobilier. Bien au contraire : le volume de dossiers de rachat ou renégociation a battu un nouveau record en janvier selon la Banque de France.

La nouvelle n’est pas passée inaperçue : depuis la toute fin d’année 2016, les taux des crédits immobiliers sont à nouveau sur la courbe ascendante. Et de nombreux observateurs prédisent une remontée constante sur l’ensemble de l’année 2017, dans des proportions mesurées.

Lire à ce propos : Le taux moyen ne grimpera pas « au-delà de 1,75% » en 2017

Les particuliers remboursant actuellement un prêt immobilier ont bien compris que la période d’aubaine touche à sa fin. Le flux de demandes de rachats et renégociations est donc reparti de plus belle au mois de janvier selon les statistiques dévoilées ce lundi par la Banque de France. Deux records ont ainsi été battus lors du premier mois de l’année 2017 : le niveau de production de prêts immobiliers, et la part atteinte par les renégociations dans cette production.

37,4 milliards d’euros de nouveaux crédits

Déjà battu en décembre dernier, le record de production a ainsi été porté de 33,4 milliards d’euros à 37,4 milliards d’euros en janvier ! Et, pour la première fois (1), les rachats et renégociations représentent plus de 60% des nouveaux crédits. Cette part frôle même les 62% de la production, alors que le précédent sommet n’était « que » de 58,9%, en novembre 2016.

La Banque de France annonce par ailleurs une moyenne de 1,50% pour les taux fixes de crédit à l'habitat, toutes durées confondues, pour les prêts conclus en janvier. Un taux stable par rapport à décembre 2016.

(1) Sur ce point, les statistiques de la Banque de France ne remontent toutefois qu’au mois de décembre 2014.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mars 2017