ING Direct : le crédit immobilier disponible pour les clients

  • Par
  • ,
  • 1 commentaire
ING Direct café Paris Opéra

La banque en ligne ING Direct vient d’enrichir son catalogue de produits avec le lancement, cet après-midi, d’une offre de crédit immobilier attendue de longue date. Elle rejoint sur ce marché son principal concurrent, Boursorama Banque.

Voici plus de cinq ans qu’ING Direct évoquait régulièrement son intention d’étendre son offre de produits au crédit immobilier. Une ambition affichée, mais qui a été freinée par ING, la maison-mère néerlandaise de la banque en ligne. Celle-ci se préoccupait à l'époque surtout de gérer les conséquences de la crise des subprime de 2007. Cette fois, c’est fait : la banque orange a annoncé cet après-midi la disponibilité du crédit immobilier, par l’intermédiaire d’un tweet :

Apport minimum : « environ 20% du bien »

1,80% sur 15 ans (pour un TEG de 2,32% incluant frais de dossier, d’assurance et de garantie), c’est le taux fixe d’appel affiché en tête de la nouvelle page dédiée sur le site de l’enseigne. L’offre est accessible sur des durées allant de 8 à 25 ans, et pour un montant d’emprunt compris en 80.000 et 1,5 million d’euros. Elle n’est pas sans conditions : l’apport minimum doit représenter au moins 10% du montant du bien à financer, et couvrir aussi les frais d’agence, de notaire, de dossier et de garantie. Soit un total, explique ING, « d’environ 20% du bien ».

Le crédit immo ING Direct est prévu pour acquérir un bien neuf ou ancien, en résidence principale ou secondaire. Il n’est par contre pas possible de financer la construction d’un logement, ou d’effectuer un montage comprenant des prêts aidés, comme le Prêt à taux zéro ou un prêt conventionné. L'enseigne a aussi prévu la possibilité de refinancer un crédit déjà en cours, cette option de rachat de crédit étant pour l’instant inactive. L’offre intègre également une assurance emprunteur, proposée par CNP Assurances. « Le capital doit être garanti à 100% et certaines couvertures sont obligatoires : la garantie Décès et la garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d'Autonomie) », détaille la banque.

Côté commercialisation, ING Direct propose logiquement une demande de financement 100% en ligne, avec réponse de principe immédiate. Il faudra cependant renvoyer le dossier complet par courrier postal, accompagné des justificatifs. ING confirme la réception du dossier par SMS, puis son acceptation ou non après étude. L’offre devrait également être disponible dans les deux agences physiques de l’enseigne, à Paris Opéra et Lyon. Dans l’immédiat, elle est toutefois réservée aux clients de la banque. On peut même supposer qu’il faut disposer d’une ancienneté minimum (3 mois ?) pour y accéder : inutile donc pour l’instant de se précipiter pour ouvrir un compte courant pour cette unique raison. ING Direct devrait toutefois mettre prochainement son offre plus en avant, pour conquérir de nouveaux clients.

Les tarifs déjà publiés la semaine dernière

Annoncé « d'ici à la fin juin » par la communication de la banque, ce lancement semblait imminent depuis la publication, le 14 avril, d’une brochure tarifaire incluant les frais liés au crédit immobilier. ING Direct y affiche la gratuité sur un certain nombre de frais de gestion (édition d’attestation ou tableau d’amortissement, frais de recherche sur dossier de prêt archivé, changement de quantième, changement de RIB de prélèvement), sur certaines modifications du prêt (différé initial partiel, résiliation de la garantie perte d’emploi) et sur le décompte de remboursement anticipé.

La banque en ligne a choisi de facturer des frais de dossier « fixes et identiques pour tous », d’un montant de 500 euros. Les frais d’étude en cas d’annulation du dossier s’élèvent à 150 euros. La modification des conditions financières, des emprunteurs ou de l’affectation du crédit est facturée 950 euros. Au rayon des garanties, la commission de caution sera facturée 400 euros et la participation au Fonds mutuel 210 euros plus 0,87% du montant du prêt. Les indemnités de remboursement anticipé, enfin, s’élèveront à un semestre d’intérêts sur le capital remboursé au taux moyen du prêt, avec un maximum de 3% du capital restant dû, soit le niveau maximum légal.

ING Direct avait aussi diffusé des offres de recrutement de conseillers clientèle crédit immobilier, basé au siège de la banque, dans le 12e arrondissement de Paris. Un profil commercial junior au sein d’une « équipe dédiée », précise l’annonce, qui détaille également les missions liées au poste : assistance des clients dans le montage des dossiers et la gestion courante de leur crédit, relance des clients n’ayant pas été jusqu’au bout de la souscription… Objectifs affichés : contribuer activement à « l’atteinte des objectifs commerciaux », mais aussi « à la satisfaction des clients ».

NB : dans une première version de cet article, nous avions annoncé la gratuité du remboursement anticipé partiel à cause d'une « coquille » dans les tarifs d'ING Direct, qui a été corrigée depuis, et que la banque nous a signalée.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2015

Commentaires

Publié le 24 avril 2015 à 18h54 - #1Aristide

"Les frais d’étude en cas d’annulation du dossier s’élèvent à 150 euros."
Décret 80-473 du 28/06/1980 pris pour application de l'article L.312-14 du code de la consommation :
"0,75% du montant du prêt avec plafond de de 150€"

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20