Prêt immobilier : des taux à 1,75% sur 15 ans et 2% sur 20 ans pour les meilleurs dossiers

  • Par
Prêt immobilier
© Karen Roach - Fotolia.com

Les taux des prêts immobiliers continuent inlassablement de baisser mois après mois, selon les courtiers spécialisés. Ainsi, un taux de 1,75% sur 15 ans pour un bon dossier ne fait plus figure d’exception.

Avec une OAT 10 ans (1) qui « n’a jamais été aussi faible » et des banques qui « bénéficient davantage de liquidités grâce au programme de relance de la BCE », le courtier Credixia avance que, de nouveau, « tout est réuni pour que les particuliers profitent des taux d’emprunt bas en 2015 ».

Des taux qui poursuivent leur chute ce mois-ci. Meilleurtaux observe, pour les meilleurs dossiers, des taux aux alentours de 1,80% sur 15 ans, de 2% sur 20 ans et de 2,25% sur 25 ans. Maël Bernier, porte-parole du courtier, ajoute : « Du côté des meilleurs taux négociés par ville [sur 15 ans], les taux se situent entre 1,55% et 1,75% quand nous notions encore le mois dernier 4 villes avec un taux à 1,85% ».

Des baisses moyennes de 0,10 point

Maël Bernier estime ces baisses moyennes de 0,10 à 0,15 point selon les durées. Même constat du côté d’Empruntis, qui enregistre une baisse moyenne d’environ 0,10 point des taux des emprunts de 15 et 20 ans. Le courtier observe ainsi un taux moyen sur 15 ans entre 2,15% et 2,25%, et de 2,45% sur 20 ans.

Si quasiment toutes les régions voient leurs taux moyens s’effriter, Empruntis note néanmoins que cette baisse concerne surtout « les régions qui étaient décalées et uniquement sur les durées où elles étaient les moins compétitives ». D’ailleurs, la directrice de la communication d’Empruntis Cécile Roquelaure rappelle que « nous sommes aujourd’hui sur des ajustements de barèmes ». Par ailleurs, les taux se resserrent de plus en plus entre régions : sur 15 ans, l’écart entre les taux minimum constatés est de 0,13 point, et de 0,20 sur 20 ans.

(1) Obligations assimilables au Trésor, titres de dette souveraine française.

Partager cet article :
Émilie LONGIN

© cbanque.com / EL / Mars 2015