Crowdfunding : Prêtgo, nouvel acteur du crédit participatif aux entreprises

Crowdfunding
© Miriam Dörr - Fotolia.com

Prêtgo, nouvelle plateforme spécialisée dans le prêt des particuliers aux entreprises, a été officiellement lancée. Elle arrive sur un marché qui compte déjà plusieurs acteurs, mais qu'elle estime en devenir.

Depuis deux ou trois ans, et plus encore depuis la mise en œuvre en octobre dernier d’un nouveau cadre réglementaire, les annonces de lancement de plateformes de crowdfunding se succèdent à intervalles réguliers. Et parmi les différents mondes de la finance participative, c’est celui du prêt aux entreprises qui apparaît le plus dynamique.

Il y avait déjà SmartAngels, Unilend ou encore Prêt PME. Il y a désormais Prêtgo, lancé officiellement depuis hier jeudi 12 mars. Comme ses concurrentes, la nouvelle plateforme permet à des investisseurs particuliers de prêter de l’argent à des PME, sans intervention des banques, sur une période de 2 à 5 ans. En échange, Prêtgo leur promet des rendements de 4 à 9%, suivant le risque attribué au projet - il faut se souvenir que le capital investi n’est pas garanti - et empoche au passage une commission de 3,5% du montant financé, la « moins importante du marché », promet Prêtgo dans son dossier de presse. La plateforme propose également une assurance facultative à l’emprunteur. Le recouvrement de créances est garanti par un partenaire de Prêtgo, le cabinet ARC, qui accompagne le prêteur en cas de défaut de paiement.

En 2014, le crowfunding en France a permis de collecter 152 millions d’euros, dont 88 millions de prêts. Un montant qui a doublé par rapport à 2013, mais qui reste très inférieur aux 2 milliards d’euros collectés en Grande-Bretagne. Cet écart rend Patrick Derhy, le fondateur de Prêtgo, très optimiste. « Il existe un énorme potentiel de croissance sur cette activité » explique-t-il. « les banques ont de plus en plus de mal à financer les entreprises et de fait, ne financent plus suffisamment l’économie. Les plateformes de crowdlending ont pour objectif de prendre le relais en réorientant une partie de l’épargne des français vers l’économie réelle. » Prêtgo espère ainsi financer une cinquantaine de projets en 2015, avec un objectif d’encours de 4,25 millions d’euros.

Lire aussi : Crowdfunding en Europe : la France médaille d'argent, loin derrière le Royaume-Uni

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2015