Cafpi veut poursuivre son expansion malgré la baisse des crédits immobiliers

  • cBanque avec AFP
logo Cafpi
Logo Cafpi - DR

La société Cafpi, leader en France du courtage des prêts immobiliers, a décidé de poursuivre son expansion malgré la baisse prévue des crédits immobiliers accordés aux particuliers en 2012.

« A la fin de l'année 2012, nous devrions compter 160 agences en propre contre 153 actuellement employant 1.200 personnes dont deux-tiers de mandataires », a précisé Philippe Taboret, directeur général adjoint.

En 2011, année de ses 40 ans, Cafpi a réalisé environ 85 millions de chiffre d'affaires pour 5,26 milliards d'euros de prêts générés, un record, en progression de 5% par rapport à 2010. « En raison de la confiance grandissante vers l'intermédiation », Cafpi devrait encore gagner en 2012 des parts de marché en dépit d'un repli du total du volume de ses prêts générés autour de 5 milliards d'euros.

La baisse des crédits immobiliers qui seront versés par les établissements bancaires aux particuliers devrait en effet être beaucoup plus importante, avec une diminution de 13% (131 milliards contre 151 milliards en 2011), selon une prévision rendue publique jeudi par le Crédit Foncier.

Nouveau cadre pour les IOB

Pour Philippe Taboret, la nouvelle réglementation des intermédiaires en opérations bancaires (IOB), qui entre en application en 2013, devrait renforcer la position de Cafpi, le seul des intervenants sur le marché à avoir choisi pour ses mandataires le statut de courtier (plutôt que mandataires exclusifs, mandataires multi-mandats ou mandataires activité complémentaire). Ce statut oblige notamment les mandataires à posséder comme diplôme une licence (ou 2 ans d'expérience comme cadre ou 4 ans comme non-cadre) et effectuer 150 heures de formation.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.