Hello Bank!

Classic, Gold, Infinite : quelle assurance pour quelle carte ?

Billets d'avion, passeport et carte bancaire
© Ivan Kruk - Fotolia.com

Simple, compacte et acceptée dans le monde entier, la carte bancaire est aussi le sésame qui permet d’accéder à toute une série d’assurances et de garanties d’assistance particulièrement utiles quand on voyage. Une couverture de plus en plus protectrice à mesure qu’on monte en gamme. Voici ce que vous êtes en droit d’attendre, selon le type de carte que vous possédez ou que vous convoitez.

Qu’est-ce qui différencie une carte d’entrée de gamme d’une carte haut de gamme ? Et une haut de gamme d’une très haut de gamme ? Le design de la carte, bien sûr. Le montant des plafonds de paiement et de retraits également. L’accès à certains avantages commerciaux. Mais surtout et avant tout la quantité et la qualité des prestations d’assurances et d’assistance qui protègent son porteur et ses proches, notamment lorsqu’ils voyagent

En théorie, la taille de ce « parapluie » dépend de votre banque : c’est elle, en effet - et non pas le réseau d’acceptation Visa ou Mastercard - qui en détermine les caractéristiques, en partenariat avec des entreprises d’assurance et d’assistance.

Dans les faits toutefois, les packages types proposés d’une enseigne à l’autre sont souvent proches, concurrence oblige. Ils changent sensiblement, en revanche, selon la gamme de carte : classique, haut de gamme ou très haut de gamme. Voici, en résumé, le rappel des couvertures que vous êtes en droit d’attendre, selon le type de carte pour lequel vous avez opté.

Rappels sur le fonctionnement des assurances de carte bancaire

Le fonctionnement des prestations d’assurances et d’assistance liées à votre carte bancaire est encadré par des règles, qui en fixent les conditions d’application, les cas d’exclusion, etc. Elles sont consignées dans une notice, disponible en agence et sur le site web de votre banque. Si vous partez prochainement, il est conseillé de vous procurer cette notice et de l’emporter avec vous.

Certaines de ces règles sont toutefois récurrentes. Sauf exception, les assurances et les assistances ne se déclenchent qu’à partir du moment où vous avez réglé tout ou partie de votre voyage - les billets de transports, l’hébergement, les forfaits - avec votre carte bancaire. Et vous n’êtes généralement pas la seule personne couverte. C’est aussi le cas du conjoint (marié, pacsé ou concubin) et des enfants et petits-enfants célibataires de moins de 25 ans qui vous accompagnent.

Les cartes bancaires classiques

Les types de cartes concernées : Visa Classic et Mastercard Standard

Les cartes classiques distribuées par Visa et Mastercard sont des cartes internationales et permettent donc de payer et retirer à l’étranger. En cas de souci durant un voyage, la couverture qu’elles vous procurent est toutefois limitée. Une seule assurance est généralement intégrée aux packages : l’assurance capital décès/invalidité. Celle-ci vous couvre en cas de décès ou d’infirmité permanente, conséquence d’un accident survenu au cours d’un déplacement en transport public - bus, train et avion - dont le ticket a été réglé, au moins partiellement, avec la carte. Dans ce cas, vos proches - votre conjoint en premier lieu, vos enfants ensuite - reçoivent un dédommagement. Il est, par exemple, de 46 000 euros avec une carte Visa Classic, en cas de décès ou d’infirmité totale et permanente.

Les cartes d’entrée de gamme bénéficient en revanche d’un éventail assez large de prestations d’assistance. Ainsi, en cas d’accident ou de maladie dans le cadre d’un déplacement, à l’étranger et parfois même en France, vous bénéficierez, vous et vos proches, d’une prise en charge des frais d’hospitalisation et de rapatriement, éventuellement sous surveillance médicale et avec l’aide d’un chauffeur de remplacement si vous voyagez en voiture. Si vous n’êtes pas transportable et que vous devez prolonger votre séjour pour obtenir des soins, les frais d’hébergement, voire de garde de vos enfants sont également indemnisés. En cas de litige ou de poursuite judiciaire, vous bénéficiez aussi d’une assistance juridique à l’étranger, qui prendra en charge d’éventuelles honoraires d’avocat.

Les montants d’indemnisation sont toutefois limités. Exemple avec une carte Visa Classic : 11 000 euros pour l’avance sur les frais d’hospitalisation, 65 euros par nuit de prolongation d’hébergement, 3 100 euros pour l’avance des honoraires d’avocat, etc.

Les cartes bancaires haut de gamme

Les types de cartes concernées : Visa Premier et Mastercard Gold

Posséder une carte bancaire haut de gamme prend tout son sens lorsqu’on est appelé à se déplacer en France et surtout à l’étranger. Les Visa Premier et Gold Mastercard intègrent en effet les prestations décrites ci-dessus, mais avec des montants d’indemnisation supérieurs.

Elles ajoutent aussi une série de garanties qui peuvent s’avérer très utiles. A commencer par la responsabilité civile à l’étranger, qui vous couvre, vous et votre famille, en cas de dommages matériels ou corporels causés à autrui : par exemple si vous blessez un tiers dans le cadre d’un accident de la circulation. En France, cette garantie est souvent incluse dans vos assurance multirisques habitation. Mais ce n’est pas nécessairement le cas lorsque vous quittez les frontières nationales. Avec une carte bancaire haut de gamme, les frais à votre charge sont couverts, selon les réseaux bancaires, à hauteur de 1,5 à 2 millions d’euros. Ce qui est généralement suffisant.

Lire le sujet : Voyage : que vaut la responsabilité civile de votre carte bancaire ?

Acheter tout ou partie de votre déplacement (billets de transport, nuits d’hôtel, séjours clé en main) avec une carte bancaire haut de gamme vous protège également contre les conséquences d’une annulation, d’une modification ou d’une interruption de voyage, liées par exemple à un problème de santé ou à un contretemps professionnel. Si vous tombez malade à la veille de partir, vous récupérerez ainsi l’ensemble des frais non remboursables par ailleurs.

Votre carte bancaire vous couvre également en cas d’aléas liés au transport : retard d’avion, de train ou de bagages ; perte ou vol de bagages ; vol ou dommage à un véhicule loué.

Exemples de montant d’indemnisation avec une carte Gold Mastercard émise par le Crédit Mutuel : jusqu’à 450 euros par événement pour un retard d’avion, de train ou de bagages ; jusqu’à 850 euros par événement en cas de perte ou vol de bagages ; jusqu’à 50 000 euros en cas de vol ou dommage à un véhicule loué.

Les cartes haut de gamme intègrent également des couvertures plus spécifiquement liées aux sports d’hivers et aux séjours en montagne. Vous êtes ainsi couvert en cas de bris ou de vol de matériel, d’annulation de cours de ski ou de forfaits ou de dommages matériels ou corporels à des tiers. Enfin, hors voyage, il est de plus en plus courant de voir apparaître des garanties sur vos achats en ligne (en cas par exemple de livraison non conforme), voire des extensions de garanties.

Cartes très haut de gamme

Les types de cartes concernées : Visa Platinum et Visa Infinite, Mastercard World Elite

Autour de 125 euros par an en moyenne pour une Visa Premier, plus de 300 euros pour une Visa Infinite : l’écart de prix entre les cartes bancaires haut de gamme et très haut de gamme est non négligeable. Cet différence de prix, toutefois, n’est pas justifiée par les prestations d’assistance et d’assurances. Les packages fournis avec ces cartes de luxe sont en effet comparables avec ceux de la gamme inférieure. Seuls les plafonds de prise en charge augmentent, et encore, pas de manière systématique. Le vrai plus des cartes très haut de gamme se situent ailleurs : dans l’accès à des assistants personnels et à des services de conciergerie, qui s’occupent de vous trouver un taxi, une place pour un spectacle, une nuit à l’hôtel ou une réservation au restaurant.

La surenchère des néobanques

Pour encourager leurs clients à souscrire leurs formules premium payantes, les néobanques (Nickel, Orange Bank, N26, Revolut, etc.) les enrichissent d’assurances. Pour sa carte Chrome, facturée 50 euros par an, Nickel s’est par exemple aligné sur les packages types des cartes Gold Mastercard.

D’autres vont encore plus loin. La carte Metal N26, facturée 16,90 euros par mois, intègre ainsi, en plus de certaines garanties liées aux voyages, une couverture jusqu’à 1 000 euros des vols et dommages accidentels subis par votre mobile, même s’il n’a pas été payé avec.

Attention toutefois : les packages d’assurances de ces cartes n’intègrent pas toujours certaines garanties essentielles, comme la responsabilité civile à l’étranger. Elle est ainsi incluse avec la carte Chrome de Nickel ou la carte premium d’Orange Bank, mais pas avec les formules payantes de N26 et de Revolut Premium.

Plus d’infos sur les offres des néobanques

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / VM / Novembre 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 21 novembre 2019 à 22h23 - #1PrOxY
  • Homme

Bon article ! Attention tout de même une coquille s’est glissée :
Certaines de ces règles sont toutefois récurrentes. Sauf exception, les assurances et les assistances ne se déclenchent qu’à partir du moment où vous avez réglé tout ou partie de votre voyage.
Ce n’est pas correct : pour les assurances en effet il faut régler tout ou partie avec la carte mais ce n’est pas le cas pour benificier des prestations d’assistance, le simple fait d’être titulaire de la carte active la couverture. Ce règlement est commun à toutes les banques.
Il me semble aussi qu’il existe un cahier des charges pour les assurances / assistances minimales suivant la gamme de la carte (quand la banque paie la licence premier/gold) mais oui le choix du prestataire reste à la discrétion de la banque.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?50

Ajouter un commentaire