BforBank

Paiement : pourquoi Banque Casino lance le 10 fois par carte bancaire

Un homme tient une carte bancaire devant un écran d'ordinateur
© Ngampol - stock.adobe.com

3 fois, 4 fois et maintenant 10 fois : le paiement fractionné par carte bancaire avec réponse instantanée va franchir un nouveau cap avec Banque Casino. Son directeur général adjoint, Marc Lanvin, nous décrit la nouvelle offre.

Marc Lanvin, directeur général adjoint de Banque Casino

Marc Lanvin est directeur général adjoint de Banque Casino

Marc Lanvin, qu’est-ce qui a convaincu Banque Casino de développer une solution de paiement en 10 fois par carte bancaire, à côté des traditionnels paiements en 3 ou 4 fois ?

Marc Lanvin : « Il est logique que Banque Casino, leader français du paiement fractionné, soit à l’initiative sur le sujet. Nous avons écouté les commerçants avec lesquels nous travaillons. Ils sont très enthousiastes sur le paiement en 3 ou 4 fois par carte bancaire, mais souhaitaient que nous allions plus loin. En effet, au-delà de certains montants, payer en seulement 3 ou 4 échéances n’est pas toujours évident. C’est le cas, notamment, pour les achats de voyages. »

Vous n’hésitez pas à décrire cette nouvelle offre comme révolutionnaire. En quoi l’est-elle ?

M.L. : « Contrairement au paiement en 3 à 4 fois, le 10 fois par carte bancaire est considéré, d’un point de vue réglementaire, comme un crédit à la consommation, puisque la durée de remboursement excède 90 jours. Le numéro de carte bancaire ne suffit donc pas : il faut également en passer par un contrôle de l’identité et de la solvabilité du client. Malgré cette contrainte, nous nous engageons auprès de nos clients commerçants à donner une réponse, le plus souvent en temps réel et au maximum en 2 minutes après l’affichage de la page de paiement, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. C’est un vrai challenge, technique et humain. »

Comment allez-vous relever ce challenge ?

M.L : « En nous appuyant sur notre longue expérience du paiement fractionné. Le lancement, en 2017 du mini crédit instantané Coup de pouce nous a notamment appris à traiter rapidement et avec succès d’importants volumes de papiers d’identité numérisés, grâce à l’action conjointe de l’informatique et de collaborateurs humains, capables de travailler sur tous les formats et de lever des doutes en cas de défauts de numérisation. »

Le taux d’acceptation du paiement 3 ou 4 fois par carte bancaire est supérieur à 90%. Qu’en sera-t-il du 10 fois ?

M.L. : « Nous prenons le pari d’un haut niveau d’acceptation, plus haut que les crédits conso traditionnels et presqu’au niveau du 3 ou 4 fois. »

Et en termes de prix ?

M.L. : « Cela coûtera un peu plus cher que le paiement en 3 ou 4 fois, mais on parle toute de même de durées de remboursement assez courtes, et donc d’un coût limité pour le client. »

Quels types de commerces visez-vous avec cette nouvelle facilité de paiement ?

M.L. : « Les acteurs du tourisme, en premier lieu, dont les paniers d’achat moyens se situent autour des 800 euros. Mais tous les commerçants peuvent potentiellement être touchés. Un site généraliste comme Cdiscount a, par exemple, déjà marqué son intérêt pour le produit. »

Orchestra, premier servi

Le premier commerçant à lancer le paiement en 10 fois par carte bancaire de Banque Casino s’appelle Orchestra. Pas étonnant, puisque la plateforme est spécialisée dans la distribution automatisée de voyages de loisirs, un secteur du e-commerce où les paniers d’achats sont souvent élevés. Là , les achats en 10 mensualités pourront aller jusqu’à 3 000 euros.

« Nous entrons avec cette offre dans une nouvelle ère », explique ainsi Christian Sabbagh, le président d’Orchestra dans un communiqué, « puisque le paiement exceptionnel d’un montant important se transforme en charge fixe lissée sur l’année. Cela facilitera sans nulle doute la réservation de séjours aujourd’hui peu accessibles. »

Plus d'infos sur le prêt personnel Banque Casino

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / Propos recueillis par VM / Octobre 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire