Hello Bank!

L'Apple Card au cœur des railleries après son lancement aux Etats-Unis

Apple Card
© Apple

Apple a lancé en août sa carte de paiement aux Etats-Unis. Hautement sécurisée, adaptée au e-commerce et avantageuse grâce au cashback dans certaines enseignes, l’Apple Card étonne aussi par ses conditions d’utilisation : le contact du cuir ou du jean, par exemple, peut la détériorer.

L’Apple Card est désormais disponible pour l’ensemble des utilisateurs américains, après une phase de test réservée à une poignée d’utilisateurs, comme l’a annoncé la firme américaine en début de semaine. La firme en a profité pour annoncer l’élargissement de son panel de partenariats Daily Cash à Uber et Uber Eats, notamment : ce système permet aux usagers américains de l’Apple Card d’obtenir le remboursement d’un petit pourcentage de leurs achats (environ 1% à 3%), en cashback, s’ils sont effectués auprès des entreprises partenaires.

Une carte à ranger hors du portefeuille ?

Mais ce sont finalement les conditions d’utilisation de l’Apple Card, dévoilées par la firme dans sa rubrique « support », qui ont fait le « buzz ». Apple conseille en effet aux utilisateurs d’éviter tout contact avec le cuir ou le denim, la matière utilisée dans les jeans, d’éviter la proximité de clés, de ne pas la coller à d’autres cartes bancaires… Le risque : abîmer l’objet en titane de façon durable ou, pire, démagnétiser la carte. A l’image du tweet suivant - « Ne regardez pas directement l’Apple Card. Ne parlez pas à l’Apple Card. (…) » -, les internautes se sont empressés de pointer, avec humour, ces conditions d’utilisation étonnement restrictives pour une carte de paiement. Certains anticipent même déjà le lancement, à prix d’or, d’une « coque » spécifique pour l’Apple Card...

Ces conditions d’utilisation particulières s’expliquent peut-être par la nature de l’Apple Card : la carte en titane n’est en effet censée être qu’une carte de secours, à utiliser dans les commerces n’acceptant pas le paiement mobile. La carte étant synchronisée avec Apple Pay et l’application Wallet de l’iPhone, les utilisateurs sont incités à payer avec la version dématérialisée de la carte bancaire, via l’iPhone. Sans la carte en titane, destinée semble-t-il principalement au plaisir des yeux.

Plus d’infos : L’Apple Card est-elle vraiment révolutionnaire ?

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Août 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire