Hello Bank!

Dans quels pays d'Europe paye-t-on le plus par carte bancaire ?

Femme effectuant un paiement par carte bancaire sur un terminal de paiement
© Barselona Dreams - Fotolia.com

La Banque centrale européenne (BCE) vient de publier ses statistiques 2018 sur l’usage des moyens de paiement hors cash. L’occasion de mettre en évidence les différences d’habitude d’un pays européen à un autre.

Carte bancaire : le Portugal en pole dans la zone euro

Au sein de l’Union européenne (UE), le Danemark reste le pays où l’on paye le plus par carte (1) : 76,5% des paiements hors cash se font par ce moyen. Ce chiffre, toutefois, est en nette baisse de 5 points (81,2% en 2017) au profit du virement SEPA, qui passe de 18,8% à 23,5%.

Au sein de la zone euro, ce sont les Portugais qui sortent leur carte le plus facilement : sa part de marché, en hausse de 2,1 points, atteint 70,5%. Le Portugal devance dans ce domaine la Roumanie (67,7%) et l’Estonie (67,5%). L’Allemagne figure toujours parmi les pays les plus réfractaires (23,4%), très loin de la moyenne européenne (49%).

Prélèvement, virement, chèque : à chaque pays sa spécificité

Si les Allemands payent moins par carte, ils sont en revanche les plus gros utilisateurs du prélèvement SEPA, et de loin : 46,9% des paiements hors cash. Ils devancent dans le domaine les Espagnols (24,4%) et les Autrichiens (23,4%). Le virement SEPA est, lui, plébiscité en Bulgarie (50,6%), en Hongrie (44,4%) et en Slovaquie (43,6%).

France, le pays du chèque

Avec une part de marché de 56,6%, en hausse de près de 2 points sur un an, la carte bancaire tire toujours son épingle du jeu en France. Mais l’exception française est ailleurs. L’Hexagone reste en effet l’un des derniers pays européens - avec Chypre - où le chèque fait toujours partie du quotidien : 7,4% des paiements hors cash, en baisse de 1,4 point en un an. Les usages du virement (17,2%) et du prélèvement (17,9%) restent ainsi inférieurs à la moyenne européenne.

Fin 2018, la France comptait par ailleurs 54 900 distributeurs automatiques de billets (DAB), soit 1 700 de moins qu’un an auparavant (-3,1%). Le nombre de terminaux de paiement dans les magasins, en revanche, progresse fortement (+12,6%) et dépasse les 1,8 million.

(1) Hors Royaume-Uni, la BCE n’ayant pas accès à ses données au moment de la publication.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juillet 2019