Hello Bank!

Paiement mobile : les Français sont les bons derniers

Paiement mobile en supermarché
© pressmaster - Fotolia.com

Avec 2,2% de Français payant avec leur smartphone, c’est dans l’Hexagone que le déploiement du paiement mobile est le plus faible, selon les données compilées par Statista.

Carte bancaire, argent liquide ou smartphone ? Les Français ont fait leur choix. En dépit des lancements de Paylib sans contact, Apple Pay, Samsung Pay ou encore Google Pay dans l’Hexagone, les consommateurs se désintéressent de ces outils pour payer en magasins avec leur mobile, à en croire les chiffres prévisionnels de l'année 2019 compilées par Statista pour le Journal du Net. Le taux de pénétration - comprenez la part des personnes payant avec leur smartphone - atteint 2,2% en France, soit le plus faible taux parmi les pays répertoriés dans cette étude. En Europe, les Britanniques sont 3 fois plus nombreux à utiliser le paiement mobile (6,6%). En Espagne, le taux de pénétration dépasse même les 7%.

Mais, c’est en Asie que les consommateurs se montrent friands de ces applications. En Chine, plus du tiers des consommateurs – 35,2% précisément - règlent leurs achats avec leur smartphone. Ce phénomène s’explique largement par la diffusion rapide de la messagerie WeChat - elle compte plus d’un milliard d’utilisateurs et intègre une fonctionnalité de paiement – ou encore d’Alipay, l’outil développé par le géant du e-commerce Alibaba. A fin 2018, ce dernier revendique 600 millions de Chinois utilisant fréquemment Alipay.

Viennent ensuite l’Inde avec un taux de pénétration de 29,5% et l’Indonésie avec 15,9%. Quant aux États-Unis, mère patrie d’Apple (et donc d’Apple Pay), les adeptes du paiement mobile atteignent seulement 8,8%. Un taux finalement plus proche des Européens que des Chinois.

En France, comme outre-Atlantique, l’attachement à l’argent liquide freine vraisemblablement le déploiement du paiement mobile. Un récent sondage Ifop pour le convoyeur de fonds Brink’s estimait ainsi à 81% la part des Français ne souhaitant pas voir disparaître le cash. Autre explication, la jeunesse de ce marché dans l’Hexagone. Si Apple Pay est en train de devenir la norme dans les banques françaises, les applis Samsung Pay et surtout Google Pay restent encore confidentielles.

Lire à ce sujet : Dans quelle banque peut-on payer avec son mobile ?

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Juin 2019