BforBank

Chrome, la carte premium de Nickel, est disponible

Paiement avec une carte Nickel
DR

Nickel Chrome, la déclinaison premium de la carte de paiement de la néobanque française, est désormais disponible. Elle aurait déjà convaincu 3 000 curieux.

Dévoilée le 12 avril dernier, en même temps qu’un changement d’identité de marque, la carte Nickel Chrome s’adresse plus spécifiquement aux voyageurs. Au quotidien, son usage est proche de la carte standard de Chrome, avec recours à l’autorisation systématique des paiements et absence de découvert autorisé. Seule petite évolution, la possibilité de choisir sa couleur : orange par défaut, mais proposée également en noir, argenté et doré.

Chrome prend en revanche tout son intérêt en déplacement à l’étranger. Elle inclut en effet un pack d’assurances, globalement aligné sur le cahier des charges des cartes Gold ou Premier : responsabilité civile à l’étranger, frais médicaux, frais de recherche en montagne, annulation de voyage, retard de train ou d’avion, etc. Les porteurs de Chrome profitent également d’une ristourne sur les achats et retraits effectués en devises. Aux e-consommateurs, elle propose enfin une protection des achats en ligne. Le tout pour 30 euros par an, en plus des 20 euros de cotisation Nickel.

Lire sur le sujet : Cartes premium : comment choisir entre Nickel Chrome, N26 et Revolut ?

L’accès à Chrome se fait en deux temps. Il faut d’abord se rendre chez un buraliste agréé (plus de 3 000 en métropole et dans les DROM) pour acheter le traditionnel coffret Nickel, incluant la carte standard. Une fois le compte ouvert, la carte Chrome peut être commandée via l’espace client en ligne. Un parcours un peu complexe, qui ne semble pas avoir dissuadé les 3 000 curieux ayant déjà commandé la carte, selon la communication de Nickel.

L’alimentation par carte bancaire désormais possible

Autre nouveauté : Nickel vient d’ajouter, à côté du dépôt en liquide et du virement, un nouveau mode d’approvisionnement. Les clients de la néobanque peuvent en effet désormais créditer leur compte via la carte d’un autre compte bancaire, dans la limite de 750 euros par période de 30 jours glissants. Une solution qui a l’avantage de l’instantanéité, mais qui a un coût : 2% du montant versé.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mai 2018