Hello Bank!

Revolut : des cartes virtuelles pour sécuriser les paiements en ligne

Carte virtuelle éphémère Revolut
DR

La néobanque britannique Revolut enrichit son offre premium avec des cartes virtuelles éphémères, dont le numéro change après chaque paiement en ligne.

Revolut l’avait promis : en 2018, elle allait dévoiler des nouveautés tous les mois ou presque. Elle tient le rythme pour l’instant : après l’ajout des prélèvements automatiques pour les clients français la semaine passée, la néobanque britannique annonce cette fois des cartes virtuelles éphèmères, destinées à sécuriser les paiements en ligne. La sécurité est en effet un enjeu de fond pour Revolut et les néobanques en général. « Même si les fintechs offrent généralement un meilleur service que les banques traditionnelles, elles ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour gagner la confiance des consommateurs », estime Vlad Yatsenko, le co-fondateur de Revolut, dans un communiqué.

Le principe : en quelques secondes, l’usager de Revolut peut créer un numéro de carte virtuelle et l’utiliser pour régler son achat en ligne. Une fois la transaction menée à bien, ce numéro se renouvelle automatiquement, limitant ainsi les risques de détournement. Un fonctionnement qui rappelle celui de Virtualis, proposé de longue date par le Crédit Mutuel Arkéa, ou encore l’e-carte bleue de la Société Générale, la Banque Postale, la Caisse d’Epargne ou la Banque Populaire.

« Il faudrait à peu près 800 ans avant d’épuiser toutes les combinaisons possible de cartes à 16 chiffres, nous voyons donc ces cartes virtuelles éphémères comme une solution viable sur le long terme pour lutter contre la fraude en ligne », confirme Vlad Yatsenko. Ce degré supérieur de sécurité n’est toutefois pas gratuit. Les cartes virtuelles éphémères sont en effet réservées aux clients premium, qui paient 7,99 euros par mois pour des services supplémentaires.

Plus d'infos sur le Compte Revolut

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2018