psa

Bourse : les dividendes devraient augmenter de 8% en 2019

Un dividende
© Coloures pic - Fotolia.com

Les dividendes servis aux Français détenteurs d’actions sont en très nette augmentation : +12% en 2018 et probablement +8% en 2019 selon les estimations de l’Insee. Une conséquence de l’entrée en vigueur de la « flat tax » en 2018.

En 2018, les entreprises du CAC 40 ont reversé près de 58 milliards d’euros à leurs actionnaires, selon les données compilées par la lettre Vernimmen, en prenant en compte les dividendes en cash, en action et sous forme de rachat d’actions. Cette somme est comparable aux chiffres enregistrés en 2007, et en progression de 12,8% par rapport à 2017.

Dans sa note de conjoncture publiée le 20 juin, l’Insee parvient à des conclusions similaires, même si l’institut s’intéresse à l’ensemble des dividendes touchés par les ménages français, et non aux dividendes versés par les sociétés du CAC 40. Résultat : un accroissement de 12% des dividendes perçus par les foyers français en 2018. Et l’Insee prévoit d’ores et déjà une poursuite de l’augmentation, à hauteur de 8% en 2019.

3% du revenu disponible brut des ménages

Outre la santé des sociétés concernées, l’Insee explique cet accroissement des dividendes par l’évolution fiscale, avec l’entrée en vigueur du prélèvement forfaitaire unique (PFU), ou « flat tax », en janvier 2018 : cet allègement de la fiscalité pesant sur les revenus du capital a « induit un débouclage important des dividendes ». Ce phénomène semble « en grande partie achevé » pour l’Insee, et la progression 2018 n’est donc pas appelée à se reproduire immédiatement.

L’Insee estime que les dividendes versés aux ménages français représentent près de 3% de leur revenu disponible brut. Cette part était retombée à 2% en 2013, après avoir longuement navigué autour de 3% lors des années 2006-2012.

Lire aussi : Le top des dividendes du CAC 40

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2019