psa

Epargne : 2019 sera très agitée en bourse

Des cours de bourse
© adempercem - Fotolia.com

A l’image du dernier trimestre de 2018, le cours des actions devrait rester volatil cette année, selon le gérant d'actifs Swiss Life Asset Managers.

« Peu de changement », c’est en ces termes que Swiss Life Asset Managers débute ses perspectives boursières pour 2019. Et les causes vont rester les mêmes qu’en 2018, à savoir les tensions politiques. L’an dernier, « tandis que les décisions de Donald Trump exerçaient une influence majeure sur les actions, les discussions budgétaires italiennes, l’irrésolution du Brexit et les manifestations des « gilets jaunes » français ont joué également », souligne ainsi le gérant suisse. Pour 2019, les incertitudes politiques pourraient même s’exacerber, « ce qui signifie que la volatilité ne devrait pas diminuer de sitôt », conclut Swiss Life AM.

Dans le détail toutefois, le gérant entrevoit quelques éclaircies sur les marchés actions, notamment en zone euro. « Les tensions sur le budget italien pourraient s’apaiser si le gouvernement présente à Bruxelles un projet de déficit de 2%, ce qu’apprécieraient les marchés », explique-t-il. Les bourses japonaises pourraient aussi tirer leur épingle du jeu grâce « à l’ouverture de l’économie à davantage d’immigration » qui accroitrait la population active et la croissance économique du pays.

En revanche, Swiss Life AM redoute les prochaines décisions de politique monétaire outre-Atlantique. Le marché actions pourrait s’y effondrer si la Banque de réserve fédérale – la banque centrale américaine – « décidait inopinément de relever ses taux plus vite et davantage que prévu ». Au Royaume-Uni, la perspective d’un Brexit dur – sans accord avec l’Union européenne – reste dans tous les esprits. Le gestionnaire d’actifs explique que les petites et moyennes capitalisations britanniques, plus dépendantes de la santé économique du marché domestique, seraient particulièrement affectées.

Lire aussi : Bourse : les tops et flops du CAC 40 en 2018

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Février 2019