Investir en actions : « un appétit croissant chez les 18-34 ans » selon l'AMF

  • Par
Une femme et son conseiller financier
© Monkey Business - Fotolia.com

A l’occasion de son baromètre annuel sur les attitudes des épargnants, l’Autorité des marchés financiers (AMF) se félicite d’un rebond de l’intérêt pour la bourse, en particulier chez les plus jeunes.

La détention d’actions en direct a légèrement rebondi depuis 2016 : de 6,2%, elle est remontée à 7,5% en 2018, selon une étude Kantar TNS pour l’AMF. A l’occasion de la publication d’une autre étude, celle-ci réalisée par Audirep (1), le gendarme boursier relève un regain d’intérêt des jeunes adultes pour la question financière.

« Les moins de 35 ans sont 29% à envisager d’investir en actions dans les 12 prochains mois », contre 16% des plus de 55 ans et contre 22% sur l’ensemble de la population. Les jeunes rejoignent ainsi les habituels « experts aisés », pour reprendre les mots de l’AMF, dans le cercle des catégories séduites par l’investissement en actions. Et l’intérêt des jeunes pour la bourse est croissant puisque le taux de 18-34 ans envisageant d’investir en actions l’an passé était de 19% en 2017, pour la première édition de ce sondage AMF-Audirep.

De jeunes actifs moins réticents au risque

Dans sa dernière lettre de l’observatoire de l’épargne, l’AMF s’attarde sur cet « appétit croissant chez les 18-34 ans ». Le régulateur souligne notamment que « les moins de 35 ans ont comme préoccupation forte de faire fructifier un patrimoine (27% contre 18%) », et qu’ils sont moins nombreux (44% contre 56%) à afficher une nette préférence pour les placements sans risque.

L’AMF relève par ailleurs que les 18-34 ans « recherchent plus souvent des informations pour enrichir leurs connaissances (18% contre 4%) », ce qui a vocation à rassurer le gendarme boursier, qui encourage à investir en actions mais évidemment pas sans s’informer au préalable.

Lire aussi notre article sur le cliché « La bourse, c'est pour les experts ! »

(1) Sondage effectué en ligne du 24 septembre au 5 octobre auprès d’un échantillon représentatif de 1 244 personnes.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Décembre 2018