binck

Placements : les Français mauvais en calculs bancaires

Relevé de compte
© Sergey Ivanov - Fotolia.com

Mauvais en calcul, connaissant mal les produits : la culture financière des Français laisse encore à désirer et affiche des lacunes, selon une étude récente. Mais ils ne demandent qu'à progresser.

L'enquête (1), réalisée par le Crédoc, a été commandée par l'Autorité des marchés financiers (AMF) et l'IEFP (2). Ce volet français est adossé à une étude menée à l'échelle internationale par l'OCDE (Organisation de Coopération et Développement Economique), ce qui permet la comparaison entre pays.

En difficulté avec les pourcentages

Celle-ci n'est pas toujours à l'avantage des Français, notamment en matière de calculs bancaires. Une personne sur deux (49% précisément) est en effet incapable de calculer le montant des intérêts annuels générés par un placement de 100 euros sur un compte rémunéré à 2%. Cela place les Français en queue de peloton, loin derrière l'Irlande (76%) mais aussi l'Allemagne (64%) ou le Royaume-Uni (62%).

Autre illustration : 11% des Français seulement savent qu'un patrimoine qui a progressé de 200% a été multiplié par trois, et non par deux, réponse fournie par 55% des personnes interrogées, ou par 20 (17% des réponses).

En difficulté avec les chiffres, les Français le sont aussi avec les lettres. Ils sont peu (24%) à pouvoir expliquer ce qu'est une obligation, un peu plus (45%) à connaître les fonds communs de placement. Mais ils sont 80% à être conscients de leurs lacunes, un sentiment qui a tendance à croître : +7 points par rapport à 2004.

Un Français sur 2 jamais à découvert

Le tableau n'est pas pour autant complètement noir. Plutôt fourmis que cigales, les Français ont pour eux de savoir gérer un budget. 3 sur 4 estiment avoir une idée précise de ce qu'ils dépensent chaque mois. 44% élaborent régulièrement un budget. Et 92% suivent régulièrement leur compte courant. Un peu plus d'un Français sur deux déclarent ne jamais être à découvert, et seulement 16% concèdent avoir déjà dépassé la limite de leur découvert autorisé.

Ils ont également intégré majoritairement un certain nombre de grandes règles en matière de placements financiers. Ils sont ainsi 70% à savoir qu'on peut limiter les risques en bourse en diversifiant ses placements. Mais 25%, dont nombre de 18-24 ans, continuent à croire en l'existence de produits à la fois très rentables et peu risqués. Le pire résultat du test OCDE.

Soif d'éducation

Heureusement, les Français montrent une réel intérêt pour l'éducation financière, en particulier les plus jeunes d'entre eux. 86% des 18-24 ans (79% de l'ensemble des personnes interrogées) auraient ainsi jugé utile d'en apprendre plus sur la finance au cours de leur scolarité. 77% des Français interrogés apprécieraient d'être formés au sein de leur entreprise. 70% seraient prêt à faire confiance à leur banque pour cela. 70%, également, trouveraient utile de consulter des sites Internet pédagogiques sur le sujet, et 65% appellent de leur voeux la création d'émissions de télévision spécialisées.

Un vrai motif d'espoir et de satisfaction pour l'IEFP, présidé par Georges Pauget, l'ancien patron du Crédit Agricole : « Ces résultats confortent l'IEFP dans ses principales missions qui sont d'encourager l'éducation financière à l'école, promouvoir les formations en entreprise, et aider les consommateurs de produits financiers à se poser les bonnes questions. »

(1) Enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française, 1.502 personnes âgées de 18 ans et plus interrogées par téléphone au cours du mois de juin 2011.

(2) L'IEFP est l'Institut pour l'Education Financière du Public et publie notamment le site internet La Finance pour Tous.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Novembre 2011

Commentaires

Publié le 21 novembre 2011 à 10h35 - #1Jalucine

Suite à enquête, je ne demande pas mieux que de comprendre comment se calcule les intérêts Vous faites des constats mais vous ne donnez pas les solutions

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 21 novembre 2011 à 11h26 - #2Vincent Mignot (cBanque)

@jalucine :

Bonjour,
Vous trouverez des éléments de réponse et une feuille de calcul sur cette page : www.cbanque.com/placement/livret.php

Trouvez-vous ce commentaire utile ?