Hello Bank!

Arkéa : les assurances des cartes bancaires étendues aux virements instantanés

Paiement sur mobile
© Andrey Popov - Fotolia.com

Qu'ils choisissent de payer leur voyage par carte bancaire, par virement classique ou instantané, les clients des différents réseaux distributeurs du groupe Arkéa (Crédit Mutuel de Bretagne, Fortuneo, etc.) bénéficient désormais des mêmes prestations d'assurances et d'assistance.

Annulation ou retard de transport, perte ou vol des bagages, véhicule de location, responsabilité civile à l'étranger, neige et montagne… Toutes ces assurances, et d'autres, les porteurs de cartes bancaires premium peuvent en profiter lorsqu'ils partent en voyage. A une condition toutefois : payer tout ou partie de leur billet d'avion ou de leur chambre d'hôtel avec leur carte bancaire.

Cette condition est toujours suffisante mais plus nécessaire pour les clients des réseaux d'Arkéa. La banque bretonne vient en effet d'annoncer qu'elle élargissait, gratuitement, les services d'assistance et d'assurances rattachés à leurs cartes bancaires aux paiements effectués par virements SEPA, qu'ils soient classiques ou instantanés. Une première en France, qui concerne toutes les entités du groupe bancaire : les Crédits Mutuels de Bretagne et du Sud-Ouest, mais aussi la banque en ligne Fortuneo, Arkéa Banque Privée et le service de paiement Max.

En clair, si vous êtes client du CMB ou de Fortuneo, équipé d'une Mastercard Gold ou World Elite, vous êtes désormais libres de choisir entre la carte et le virement, classique ou instantané, pour payer un billet de train ou d'avion : vous bénéficierez des mêmes garanties, grâce à Suravenir Assurances, filiale d'Arkéa, pour la partie assurances, et Europ Assistance pour le reste. A condition bien sûr que le commerçant l'accepte.

Le virement instantané, un « axe stratégique important »

Dans l'immédiat, le bénéfice de cette annonce est en effet limité. Rares sont les sites de réservation et les tour opérateurs français qui acceptent d'être payés par virement, instantané ou non. Mais pour Arkéa, il s'agit d'un pari sur l'avenir. « La carte a encore de beaux jours devant elle », reconnaît Hugues Mercier, responsable marketing des paiements chez Arkéa. « Mais de nouveaux moyens de paiement se développent et si on veut qu'ils fonctionnent, il faut qu'ils s'accompagnent d'un niveau de services équivalent ».

Plus que le virement SEPA traditionnel, que les consommateurs français ont peu l'habitude d'utiliser pour les achats du quotidien, c'est évidemment le marché naissant du paiement instantané qui est dans le viseur d'Arkea. « C'est un axe stratégique important », confirme Hugues Mercier, qui estime à 30% la part de marché actuelle d'Arkéa sur le marché français. En clair, elle est à l'origine de près d'un virement instantané sur trois actuellement émis dans l'Hexagone.

Un signal envoyé aux commerçants

Il faut dire que depuis le lancement officiel du nouveau moyen de paiement européen, la banque bretonne se distingue par son volontarisme. Elle est actuellement la seule banque de détail à proposer ce service à ses clients, gratuitement et sans limite de montant autre que leur plafond de virement journalier. « La première étape pour permettre l'adoption du paiement instantané, c'est la gratuité », confirme Hugues Mercier. « C'est le pari que nous faisons. »

Avec cette annonce, Arkéa envoie également un signal aux commerçants : elle est prête à les accompagner s'ils souhaitent accepter les paiements instantanés de leurs clients. Ils y ont tout intérêt : contrairement à la carte bancaire, l'acceptation d'un paiement instantané n'est pas facturé en tant que tel.

Voir aussi le classement des banques les moins chères

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / VM / Octobre 2019