Hello Bank!

Les jeunes expatriés visent en priorité un meilleur salaire

drapeaux suisses
CC - Pixabay / Domaine Public

Un Français sur deux parti à l’étranger pour travailler a obtenu un meilleur salaire qu'en France. C’est cette carotte d’une rémunération revue à la hausse qui constitue le premier critère d’expatriation, selon une vaste étude d'HSBC.

S’expatrier ? Un « accélérateur de carrière » à en croire la 12e édition de l’étude annuelle HSBC Expat Explorer (1). L’idée de booster sa carrière est à la fois le motif privilégié de départ, et un constat dressé par ceux qui sont effectivement partis à l’étranger. « Au moment de décider de partir à l’étranger, les perspectives de carrière sont le principal critère de choix pour les jeunes (47%) », relève la banque HSBC dans le communiqué accompagnant son étude, publiée début juillet. « Le niveau de la rémunération joue dans 29% des cas. » Voilà pour les envies ayant poussé les jeunes à changer de pays.

La Suisse reste la destination préférée des expatriés

Après avoir sauté le pas, les expatriés affirment majoritairement avoir réussi leur pari : faire grimper leur niveau de rémunération. Une progression de salaire qui vaut aussi pour les Français, même si HSBC ne précise pas dans quels pays ces derniers se sont expatriés : « 49% [des Français interrogés] ont vu leur rémunération augmenter avec leur expatriation alors que seulement 13% ont vu une réduction de salaire », souligne la banque. A titre de comparaison, 55% des expatriés européens affirment percevoir un meilleur salaire depuis qu’ils ont changé de pays de résidence.

Cette étude dresse aussi un classement des destinations préférées par les expatriés : la Suisse arrive devant Singapour et le Canada. La France apparaît à la 17e place du palmarès HSBC Expat Explorer.

(1) Sondage réalisé par l’institut YouGov pour auprès d’un panel de 18 059 personnes, à travers 163 pays, avec un minimum de 100 répondants par pays pour que ce pays soit cité dans l’étude finale. Etude réalisée grâce à un questionnaire en ligne, en février et mars 2019.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juillet 2019