BforBank

Paiement : les Français accros au cash

Jeune femme retirant de l'argent à un distributeur
© guruXOX - Fotolia.com

La « cashless Society » n’est pas pour demain ! Selon un récent sondage publié par l’Ifop, l’immense majorité des Français continuent d’utiliser de l’argent liquide, et élèvent même l’accès aux espèces au rang de liberté individuelle.

Il sont encore une large majorité (86%) à préférer ce moyen de paiement pour les dépenses du quotidien. Pour les paiements inférieurs à 20 euros, la carte - et à la marge le mobile - grignotent un peu, grâce au sans contact, mais représentent encore moins qu’un tiers des achats (31%), contre 71% pour le cash. La quantité d’espèces présente dans leur porte-monnaie évolue peu : 42 euros en moyenne, à raison de 2 à 3 retraits par mois, d’un montant de 79 euros en moyenne.

Le cash a aussi le mérite de rassurer les Français face au développement de moyens de paiement dématérialisés qui soulèvent quelques inquiétudes, en matière d’utilisation des données personnelles notamment. Ils sont également 75% - chiffre en hausse de 7 points par rapport à la précédente vague de ce baromètre commandé par la Brink’s, spécialiste du transport de fonds (1) - à estimer qu’il constitue un moyen de paiement « sûr et difficilement falsifiable ».

Un accès au cash garanti par l’Etat

Mais l’attachement des Français aux billets et aux pièces n’est pas que pratique : il est aussi symbolique. 77% des personnes interrogés considèrent en effet qu’en limiter l’usage constitue une « atteinte aux libertés individuelles ». Récemment, les velléités supposées de La Banque Postale, rapidement démentie par l’enseigne, de demander à ses clients de justifier les retraits supérieurs à 1 500 euros avaient d’ailleurs soulevé une vague de protestations.

De même, près de 8 Français sur 10 estiment que les pouvoirs publics doivent intervenir pour éviter la disparition des distributeurs en zone rurale, quitte à financer leur maintien sur des fonds publics.

Lire sur le sujet : L’Etat peut-il empêcher la fin des distributeurs de billets ?

(1) Enquête menée par l’Ifop pour Brink’s France auprès d’un échantillon de 1 001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogé entre le 11 et le 14 mars 2019.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mai 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 21 mai 2019 à 12h01 - #1Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Oui ! Maintien ou installation des distributeurs dans les zones rurales,installés et payés par les banques elles-mêmes au prorata de leur chiffre d'affaire(par exemple) ou de le nombre de leurs clients....ou tout autre paramètre de bon sens. C'est tout à fait possible.Mais cela relève d'une volonté politique.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?02
Publié le 21 mai 2019 à 13h23 - #2pipoux
  • Homme
  • Albi
  • 55 ans

Le cash va disparaitre, c'est un fait. Que ce soit dans 5 ans, 10 ans ou 15 ans, il disparaitra. Le cash favorise le travail au noir. Moins de cash = moins de braquage, moins de vol à la tire. plus besoin de fourgons blindés, moins de queue aux caisses des supermarchés. Un paiement par carte , c'est 5 secondes. Un paiement en liquide, le temps de trouver les pièces nécessaires pour faire l'appoint, ca dépasse souvent une minute. Le cash a déja presque disparu en suède. Un jour viendra où une chaine d'hyper fera une caisse réservée aux paiements en liquide avec pour principale caractéristique d'avoir une queue d'un kilomètre de long, ou pratiquera une "surtaxe" d'un ou 2 euros par passage en caisse pour ceux qui paient en liquide. (un peu comme le font certaines banques lors de retrait dans le DAB d'un concurrent)

Trouvez-vous ce commentaire utile ?33
Publié le 21 mai 2019 à 14h11 - #3Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Rien n'est jamais inéluctable!
Tout est une question de rapport de forces.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11
Publié le 22 mai 2019 à 11h42 - #4pipoux
  • Homme
  • Albi
  • 55 ans

Rapport de force : aucun rapport avec la choucroute. Un distributeur de billet, ca coute cher à entretenir, ravitailler, pour au final, une utilité toute relative. Si on vous écoutait on aurait encore le minitel au lieu d'internet. L'argent liquide, c'est comme le moteur à explosion pour les voitures, ca disparaitra et le plus tôt sera le mieux.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?12
Publié le 22 mai 2019 à 13h00 - #5Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

...à coup d'économies, de rentabilité, on détruit tout : les écoles, les hôpitaux,...et, maintenant ,on voudrait liquider le cash, le chèque...
Non, merci !!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?02
Publié le 23 mai 2019 à 07h34 - #6blitz28240
  • Homme
  • Marboué
  • 51 ans

Bravo Petit Louis. Au moins à votre âge vous, vous n’êtes pas fataliste et aigri, je vous rejoins complètement avec mes collègues, que tout est une question de rapport de force et de volonté. Quoi qu’il en soit vive le cash, vive la liberté et bâtons nous pour ne pas laisser faire que nous soyons piste, flique à tout bout de champ

Trouvez-vous ce commentaire utile ?02
Publié le 25 mai 2019 à 08h27 - #7Stunt38
  • Homme
  • 100 ans

C'est bien Français de râler à tout bout de champs pour tout et n'importe quoi, nous sommes les grands spécialiste.
Franchement, avoir quelques bouts de papiers ou une carte en plastique ça ne change rien : le but est de faire une transaction pour acheter un bien ou un service, on s'en fout de comment c'est fait.
Faut arrêter de voir le mal de partout et de se sentir harceler dès que quelque chose change...!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01
Publié le 25 mai 2019 à 09h13 - #8Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Stunt38
Vrai!....quand cela change dans le sens des besoins des gens, il n'y a pas de raison de se plaindre.
Mais, quand cela va dans le sens des restrictions, de l'atteinte aux libertés individuelles, il faut le dire et ne pas laisser faire.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01
Publié le 25 mai 2019 à 10h42 - #9Stunt38
  • Homme
  • 100 ans

Quelle restriction ? Quelle liberté ?
Tout le monde continue à faire ses achats, personne ne t'empêche de consommer ou de disposer de tes fonds, tu le fais juste différemment, c'est tout.
Et accessoirement ça permet fortement de limiter le travail au noir, le financement du terrorisme, le blanchiment, etc, donc complètement logique et censé !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 25 mai 2019 à 11h29 - #11Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

@Stunt38
Ce raisonnement ressemble à celui des banquiers, plus largement de tous ceux qui veulent restreindre l'accès au cash, au chèque... pour des raisons de coût !!!
La diversité des moyens de paiement permet de répondre aux besoins de l'ensemble de la population.
Diversifier devrait être la règle la plus élémentaire !!!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 25 mai 2019 à 15h01 - #12Stunt38
  • Homme
  • 100 ans

Pas besoin d'être banquier pour utiliser 1 carte bancaire ou être moderne dans sa gestion quotidienne...
Si les commerçants utilisent moins les chèques c'est pas à cause des méchants banquiers mais à cause des utilisateurs eux mêmes qui savent pas faire leur comptes et à ceux qui n'ont pas de paroles sur l'engagement de paiement que suscite la signature d'1 chèque.
A part quelques arrivistes qui pensent que tout devrait rester identiques et qui râlent dès qu'on change le sens de circulation de leur rue habituelle pour aller chercher leur pain du matin parce que ça leur oblige à modifier leur fichu habitude, la plupart de ceux qui sont emmerdés pour avoir moins de cash sont ceux qui en ont un usage illégal, cf dernier post.
Alors certes, le petit vieux de 85 balais qui a toujours fonctionner avec son cash pour faire ses courses et qui est honnête se retrouvent par defaut également emmerdé, mais on a pas encore basculé dans un monde avec 0 cash et 0 chèques.
Le monde change, c'est comme ça, mais rien n'est imposé du jour au lendemain, donc stop à l'appitoiement please

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 26 mai 2019 à 15h38 - #13pipoux
  • Homme
  • Albi
  • 55 ans

d'accord avec Stunt38, Si les banques faisaient payer ce que leur coute le traitement des chèques, ça ferait longtemps que les gens auraient abandonné l'idée même d'en émettre.
Je vois beaucoup de petits vie.ux.elles qui payent par carte aux caisses des hypers, c'est plus facile de sortir la carte et faire le code Plutot que d'attraper les pièces dans un porte-monnaie avec leurs doigts engourdis par la vieillesse. Ce que je ne comprend pas en revanche ce sont les femmes avec 3 gosses d'une trentaine d'année qui sortent des billets de 50 ou de 100 pour payer leur caddie pleins à ras-bords , mais bon comme le dis stunt38, on peut imaginer que ce sont des billets acquis frauduleusement par leurs maris artisans pour du travail non déclaré ou des gens font de l'argent sur le bon coin ou les vides greniers.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 27 mai 2019 à 10h47 - #14Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Mon souci premier va vers les gens peu habitués aux cartes, aux banques en ligne....
Quant aux banques , je ne me fais pas de soucis pour elles, vu leur résultat net bancaire.
La diversité des moyens de paiement est-encore- un plus !Pas d'exclusion !
Alors, oui : que vivent le cash, les chèques, les cartes, les smart-phones,.....!!!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 29 mai 2019 à 02h38 - #15Ezerian
  • Homme
  • Nouméa
  • 25 ans

Le cash permet de réaliser des échanges sans que la transaction soit écrite dans un ordinateur. Ça évite la pollution lié à l'alimentation et le gestion de base et la pollution lié aux mails publicitaire lié a la revente de tes habitudes de consommation. Une pièce de 2 euros produite en 1999, ne génere plus de pollution. De toute façon, en Nouvelle Calédonie, la N26, la carte de Fortuneo ne passe que une fois sur deux et au Bingo (activité locale), ils ne prennent que le cash. En France, le cash restera. Je préfère pour les enfants aussi, qu'il puisse avoir de l'argent de poche et pour donner aux mendiants. Voilà, un petit geste pour la planète.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 24 juillet 2019 à 11h50 - #16Overshoot & Collapse
  • Quimpet

Le paiement espèces est une garantie ESSENTIELLE de liberté et d'anonymat.
Si demain nous payons toutes nos dépenses par CB, notre banquier (et toute personne ayant accès à ses données) pourra connaître le détail jusqu'au moindre centime de notre vie.
En d'autres termes, les banques auront nos vies entre leurs mains.
Et quand on sait le grand soucis des banques pour les libertés individuelles et le bien être commun ...
"Un peuple prêt à renoncer à un peu de liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un, ni l'autre, et finira par perdre les deux " (B. Franklin)

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10

Ajouter un commentaire