BforBank

Compte Nickel : un transfuge de BNP Paribas pour diriger la néobanque

Paiement avec une carte Nickel
DR

Nickel change de patron opérationnel. Le compte de paiement aux 1,2 million de clients annonce en effet la nomination de Thomas Courtois au poste de président, en remplacement d’Arnaud Giraudon.

Agé de 44 ans, Thomas Courtois est un transfuge de BNP Paribas, qui a pris le contrôle de Nickel en juillet 2017. Il était précédemment responsable du réseau Outre-mer de la banque parisienne.

Le nouveau président sera épaulé par Marie Degrand-Guillaud qui arrive au poste, créé pour l’occasion, de directrice déléguée, en charge notamment des partenariats et de la communication. Agée de 35 ans, l’ancienne directrice générale adjointe de l’Adie, association française spécialisée dans le microcrédit et partenaire de Nickel, fera également office de porte-parole.

Nickel, un « phénomène de société »

Au sein de l’équipe de direction de Nickel, qui compte également un président du conseil de surveillance (Hugues Le Bret) et un directeur général (Jacques-Olivier Schatz), Thomas Courtois remplace Arnaud Giraudon.

Sur le réseau social LinkedIn, ce dernier, arrivé chez Nickel en septembre 2016 en provenance du groupe bancaire breton Arkéa, a exprimé son émotion de quitter ses fonctions, mais aussi sa fierté du chemin parcouru : « Passer de 300 000 à 1,2 million de clients convaincus par cette autre façon de payer et d’être payé, simple, où tout le monde est traité avec considération, de la même façon, sans le piège du découvert et son cortège de frais. Nickel est devenu un phénomène de société. »

L’ancien patron de Fortuneo et de Suravenir annonce également qu’il a décidé de s’offrir une pause, « après 19 ans à diriger des entreprises ».

Plus d’infos sur le compte Nickel

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2019