Fortuneo

Paiement instantané : quelles banques le proposent, et à quel prix ?

Homme utilisant son mobile pour diviser une dépense entre ses amis
© georgejmclittle - Fotolia.com

En France et dans la zone euro, 2019 marque l’avènement du paiement instantané, qui permet de virer de l’argent d’un compte à un autre en moins de 10 secondes. Quelles sont les banques françaises qui proposent cette nouveauté ? Et à quel prix ? Nous avons fait le tour du marché.

45 ans après le Japon, 30 ans après la Suisse, 10 ans après la Grande-Bretagne…. En 2019, le paiement instantané débarque dans la zone euro, et donc en France. Mieux vaut tard que jamais. Dans les mois à venir, les consommateurs français vont donc pouvoir transférer de l’argent vers un autre compte bancaire de la zone euro en moins de 10 secondes, 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

Cela fait maintenant près de 5 mois que le système d’échange interbancaire français est opérationnel et connecté au système européen. 5 mois donc que l’essentiel des enseignes françaises peuvent recevoir et émettre des paiements instantanés. Toutes, pourtant, n’ont pas encore dévoilé leur agenda à la matière. Certaines ne proposent tout simplement pas le service à leurs clients particuliers. D’autres le testent en catimini, ou le réservent à leurs clients pros et entreprises. Quelques-unes, enfin, jouent au contraire à fond la carte du paiement instantané, pour se différencier et se donner une image d’innovatrices.

NB : cet article sera mis à jour au fur et à mesure des annonces des banques.

Qui propose déjà le paiement instantané à leurs clients particuliers ?

Pour connaitre leur feuille de route, nous avons envoyé un petit questionnaire sur le sujet aux grandes enseignes de la place. Toutes n’ont pas souhaité répondre : c’est le cas de La Banque Postale, de la Banque Populaire, de la Caisse d'Epargne et du Crédit Mutuel Alliance Fédérale (qui regroupe 11 fédérations du Crédit Mutuel, le CIC et Monabanq). Nous avons néanmoins réussi à collecter quelques éléments sur leurs sites web, dans leurs brochures tarifaires et dans d’anciennes communications sur le sujet. Voici donc l’état du marché du paiement instantané pour les particuliers.

Paiement instantané : état de l'offre
RéceptionEmissionPrix de l'émission (en ligne)
Banque Populaire

Oui

1 euro
BforBank

Non

-
BNP Paribas

Oui

1 euro
Boursorama Banque

Oui

Gratuit
Caisse d'Epargne

Oui

1 euro
CIC

Oui

1 euro
Crédit Agricole

Oui

Non

-
Crédit Mutuel

Oui

Non

-
Crédit Mutuel de Bretagne

Oui

-
Fortuneo

Non

-
Hello Bank !

Oui

1 euro
ING

Non

-
La Banque Postale

Oui

Non

-
LCLNon
(prévu pour novembre 2019)
-
Monabanq

Oui

Non

-
N26

Oui

Non

-
Nickel

Non

-
Orange Bank

Non

-
Revolut

Non

-
Société Générale

Oui

0,80 euro

On le voit, le paiement instantané est encore loin d’être généralisé, notamment du côté des banques 100% en ligne et des néobanques.

Du côté des grands réseaux bancaires, la plupart des enseignes sont connectées au système interbancaire et donc capables de réceptionner les opérations. Mais toutes n’ont pas encore déployé une offre d’émissions de paiements instantanés pour leurs clients. Celles qui l’ont fait rencontrent pourtant un certain succès : le groupe Banque Populaire - Caisse d’Epargne (BPCE), comme souvent en avance dès qu’il s’agit de paiements, a ainsi déjà « passé le cap du million de virements instantanés » a récemment dévoilé son directeur de la stratégie sur l’offre des particuliers, Jean-Philippe Van Poperinghe.

Il faut toutefois le rappeler : contrairement au virement SEPA classique, les banques n’ont pas l’obligation de mettre le paiement instantané à la disposition de leurs clients. « Elles vont toutes finir par y aller », annonce toutefois Willy Dubost, directeur du développement d’ADN’co, un cabinet de conseil spécialisé.

A quel prix ?

C’est la grande question que se posent actuellement les banques, qui ont dû investir pour s'adapter au nouveau système : les consommateurs sont-ils prêts à payer pour l’instantanéité ? Et combien ? La réponse des quelques banques qui se sont lancées est assez claire : un paiement instantané coûte 1 euro. Un prix qui apparaît plutôt dissuasive, alors que le virement SEPA, lui, est généralement gratuit. Seule la Société Générale a fait un petit effort : 0,80 euro.

Au final, une banque, toute de même, a fait le choix de la gratuité : Boursorama Banque. Mais avec une limite : 500 euros par transaction maximum. Pour aller au-delà, il faut soit s’offrir un « virement jour » (facturé 14,35 euros), soit opter pour le virement SEPA classique et ses 24 à 48 heures de délai.

Y a-t-il des limites de montant ?

Le système européen du paiement instantané - baptisé Sepa Credit Transfer Instant, ou SCT inst - prévoit un plafond général par opération : 15 000 euros. Ce qui limite de fait les usages : impossible, par exemple, de régler par ce moyen l’achat d’une voiture neuve moyenne ou haut de gamme.

Dans les faits, les banques françaises peuvent décider d’appliquer des plafonds plus restreints, principalement pour des questions de sécurité, comme elles le font parfois pour les virements SEPA traditionnels.

Quels sont les usages potentiels ?

Quel est l’intérêt du paiement instantané pour des clients particuliers ? Peut-il faire de l’ombre aux moyens de paiements existants ? Il faudra forcément un peu de recul avant de répondre précisément à ces questions.

Le principal cas d’usage exploré par les banques de détail est pour l’instant celui des remboursements entre pairs, en alternative au chèque et au cash : partage d’additions, dépenses de colocations, achats entre particuliers, etc. C’est notamment la raison d’être de « Paylib entre amis », qui va passer à l’instantané à partir de cet été. Nous y reviendrons.

Toutefois, pour Willy Dubost, le paiement instantané a vocation à s’installer plus généralement « là où la carte bancaire ne fonctionne pas bien ». Sans doute pas pour les paiements en points de vente physiques - pas dans l’immédiat en tout cas - mais peut-être pour les paiements en ligne. Une chose est certaine en revanche : personne ne s’attend à ce que le paiement instantané ne remplace le virement SEPA traditionnel, qui continuera à exister pour les transactions non urgentes, ou de montant important.

Paylib va-t-il tout changer ?

Encore confidentiel, le paiement instantané devrait connaître un gros coup d’accélérateur d’ici l’été 2019. Paylib, né de la volonté des grandes enseignes bancaires françaises, a en effet annoncé que son service de paiement mobile entre particuliers, « Paylib entre amis », qui fonctionnait jusqu’ici avec le virement SEPA traditionnel, allait passer au paiement instantané.

Lire aussi : Crédit Agricole, La Banque Postale... : le paiement mobile entre amis passe à l'instantané

Concrètement, cela signifie que les clients du Crédit Agricole, de BNP Paribas, de La Banque Postale, de la Société Générale, de la Banque Populaire, de la Caisse d'Épargne ou du Crédit Mutuel - soit l’immense majorité des clients bancaires français - vont très prochainement pouvoir initier des paiements instantanés depuis l’application de leur banque. Et ce sans avoir besoin de connaître l’IBAN du destinataire : son numéro de mobile suffira... Une petite révolution.

Les banques concernées auront la possibilité de faire payer le service, et de lui fixer des limites. Toutes n’ont pas encore dévoilé leurs intentions en la matière, mais on s’achemine vers des paiements gratuits et limités à 500 euros. A suivre.

Paylib entre amis instantané
Date de disponibilitéPrix unitaireLimite de montant
Banque Populaire---
BNP ParibasEté 2019Gratuit500 euros
Caisse d'Epargne---
CIC---
Crédit AgricoleFin avril 2019Gratuit (si carte bancaire)500 euros
Crédit Mutuel---
Crédit Mutuel de BretagneDisponibleGratuit-
Hello Bank !Eté 2019Gratuit500 euros
La Banque Postale---
Société GénéraleEté 2019En cours de finalisation500 euros
Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 15 avril 2019 à 18h02 - #1Christophe

Bonjour,
Petit correctif, Fortuneo permet de recevoir des virements instantanés (testé depuis Boursorama).
--
Christophe

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 16 avril 2019 à 09h57 - #2Vincent Mignot (cBanque)

Bonjour Christophe,
Merci pour votre signalement. Effectivement, la réception de paiements instantanés fonctionne chez Fortuneo, nous avons mis à jour le tableau en conséquence.
Bonne journée.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 19 avril 2019 à 14h04 - #3benvinc

Encore une petite longueur d'avance pour Bourso...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 19 avril 2019 à 14h56 - #4coyotecorsica
  • Homme
  • 76 ans

la France, dont les banques, à la traîne pour les services, mais pas pour le racket

Trouvez-vous ce commentaire utile ?40
Publié le 21 avril 2019 à 09h35 - #5Benoît 35
  • Rennes

Orange Bank c'est instantané, gratuit et par sms.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01

Ajouter un commentaire