Banque de France : que vaut réellement le stock d'or de l'Etat ?

Lingots d'or
© darknightsky - Fotolia.com

Parmi les missions assignées à la Banque de France figure celle de conserver et gérer les réserves d’or de l’Etat, dans les sous-sols de son siège, dans le 1er arrondissement de Paris. Quelle quantité d’or y est conservée ? Et combien vaut ce stock ?

La Souterraine : c’est le nom de la salle où la Banque de France conserve le stock d’or de l’Etat français. Construite dans les années 1920, elle est située dans le sous-sol de l’Hôtel de Toulouse, le siège de la banque centrale, dans le 1er arrondissement de Paris.

Gigantesque (11 000 mètres carrés), elle pourrait accueillir sans problème la totalité de l’or extrait par l’homme depuis les origines, estimée à 180 000 tonnes. Elle en est loin, mais elle contient tout de même la 4e réserve au monde : 78,3 millions d’once, soit l’équivalent de 2 436 tonnes. Seuls les Etats-Unis (8 133 tonnes), l’Allemagne (3 373 tonnes) et l’Italie (2 451 tonnes) détiennent plus de métal jaune. Ainsi, chacun des 67 millions de Français possède indirectement 36 grammes d’or, soit l’équivalent d’environ 6 napoléons.

La masse d’or détenue par l’Etat français « n’a pas varié depuis 2009, date des dernières ventes d’or », explique la Banque de France dans un récent communiqué. « Et il n'y a aucun projet de le faire varier dans les années qui viennent ». Sa contre-valeur en euros, en revanche, évolue au gré des cours de l’or. Elle a ainsi progressé l’an dernier, passant de 84,7 milliards à 87,8 milliards d’euros, selon le rapport annuel 2018 de la Banque de France. Cette somme représente environ 3,5% de la dette publique de la France.

52,2 milliards d’euros en devises

La Banque de France conserve également un important stock de devises étrangères : l’équivalent de 52,2 milliards d’euros, très majoritairement investies en dollars américains (77%), ainsi qu’en dollars australiens (8%) et en dollars canadiens (6%), notamment.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2019