BforBank

Crédit Agricole : les annonces de Macron ont coûté 100 millions d'euros à la banque

Crédit Agricole

Dans une interview donnée aux Echos, Dominique Lefebvre, président de la Fédération nationale du Crédit Agricole, chiffre le coût de la prime Macron ainsi que le gel des tarifs bancaires en 2019 à près de 100 millions d'euros.

Selon un sondage de l’association des directeurs des ressources humaines diffusé en février dernier, les trois quarts des entreprises vont jouer le jeu de la prime Macron. Pour rappel, il s’agit de la prime défiscalisée, pouvant atteindre 1 000 euros, annoncée par le Président pour répondre aux revendications des Gilets jaunes. Parmi ces entreprises, le Crédit Agricole. « Chaque caisse régionale et entité du groupe a décidé du montant de cette prime pour ses salariés », détaille ainsi Dominique Lefebvre, président de la Fédération nationale du Crédit Agricole, dans un entretien accordé aux Echos. La banque estime le coût total de cette prime à 45 millions d’euros pour les 72 000 salariés du Crédit Agricole, soit en moyenne 625 euros par personne.

Quant au gel des tarifs bancaires en 2019 – une autre mesure consécutive au mouvement des Gilets Jaunes - « Nous estimons l’impact à environ 50 millions d’euros », souligne Dominique Lefebvre. Les 39 caisses régionales de la banque verte comptant 21 millions de clients particuliers, cela représente donc un surcoût de moins de 2,50 euros par client. En revanche, le président de la Fédération nationale du Crédit Agricole n’a pas commenté les conséquences du plafonnement à 25 euros par mois des frais d’incidents pour les clients fragiles. Ce plafond a également été annoncé par Emmanuel Macron au moment où la crise des Gilets Jaunes atteignait son paroxysme.

Lire aussi : Smic, prime d'activité, CSG : les réponses du gouvernement aux Gilets jaunes

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Mars 2019