BforBank

BNP Paribas : de 800 à 1.000 postes menacés dans sa filiale belge BNP Paribas Fortis

  • cBanque avec AFP
  • ,
Logo BNP Paribas Fortis
Flickr/Simon Blackley

Le groupe bancaire français BNP Paribas pourrait se séparer de 800 à 1.000 salariés dans sa filiale belge BNP Paribas Fortis, dans le cadre d'une nouvelle convention collective de travail (CCT) négociée avec les syndicats, a indiqué la banque jeudi.

« Un accord de principe a été trouvé » avec trois syndicats de BNP Paribas Fortis sur une nouvelle organisation du travail, qui prévoit « des formules de mobilité externe sur base volontaire pour 800 à 1.000 collaborateurs, dans le cas où une solution interne ne pourrait pas être trouvée », détaille la banque dans un communiqué.

En revanche, l'accord, qui doit encore être formalisé, garantit qu'il n'y aura pas de licenciements en cas de réorganisation, précise-t-elle.

Selon la presse belge, ce sont environ 2.500 emplois, sur les 13.000 que compte la filiale BNP Paribas Fortis, qui seront en réalité supprimés, en ajoutant aux départs volontaires le non-remplacement des départs naturels.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.