BNP Paribas

Crédit Mutuel Alliance Fédérale : une performance solide en 2018

  • cBanque avec AFP
  • ,
Logo du Crédit Mutuel
DR

Le groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale, qui comprend notamment 11 des 18 fédérations de l'ensemble mutualiste, a annoncé jeudi une forte hausse de son bénéfice net en 2018, grâce à une baisse d'impôts, et soutenu par le dynamisme des activités de détail et d'assurance.

L'ensemble mutualiste, qui s'appelait auparavant Crédit Mutuel-CM11, a vu son bénéfice net bondir de 22% l'an dernier à 2,7 milliards d'euros, indique-t-il dans un communiqué. Le groupe explique ce résultat par « la bonne résilience des revenus, la bonne maîtrise du risque et la non récurrence de certaines charges comptabilisées en 2017 ». Lors de cet exercice, le groupe avait pâti d'une surtaxe exceptionnelle mise en place par le gouvernement pour compenser l'annulation par le Conseil constitutionnel de la taxe sur les dividendes.

En termes de revenus, le produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires) du groupe a très légèrement progressé (+0,4%) à 14,1 milliards d'euros. Crédit Mutuel Alliance Fédérale évoque « un bon niveau d'activité commerciale », « malgré un contexte difficile de marchés plus volatils ».

2 milliards de bénéfice pour la banque de détail

La plupart des activités du groupe affichent des résultats en progression. La banque de détail, qui représente la majorité de l'activité, a enregistré un bénéfice net en hausse de 2% à 1,9 milliards d'euros pour 10,3 milliards d'euros de revenus (+2,5%), grâce à « une dynamique commerciale solide ». Cette activité, qui regroupe onze caisses fédérales de Crédit Mutuel, le réseau bancaire CIC et d'autres filiales, a également bénéficié d'une progression de la marge d'intérêt, les volumes de crédit réalisés ayant compensé la faiblesse persistante des taux d'intérêt.

L'assurance a également contribué au résultat positif du groupe, cette activité ayant notamment bénéficié de l'intégration des activités Nord Europe Assurances, la holding d'assurance du Crédit Mutuel Nord Europe. En revanche, certains segments, mais de taille bien moindre, ont vu leur bénéfice reculer, en particulier les activités de marché (-81,8% à 20 millions d'euros), qui ont pâti d'un contexte « difficile », à l'instar de celles des autres groupes bancaires.

Ces résultats annuels « constituent un véritable atout » pour le démarrage du nouveau plan stratégique, assure la banque mutualiste. Crédit Mutuel Alliance Fédérale avait présenté en novembre une feuille de route devant lui permettre de réaliser plus de quatre milliards d'euros de bénéfice d'ici à 2023 en s'appuyant sur une diversification de ses activités, en particulier dans l'assurance.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.