Fortuneo

Société Générale : le bénéfice net annuel bondit à 3,9 milliards d'euros en 2018, en hausse de 38%

  • cBanque avec AFP
  • ,
Tours SG à la Défense
© VM / cBanque - Juin 2018

Société Générale a publié jeudi un bénéfice net 2018 en hausse tout en annonçant abaisser son objectif de rentabilité des fonds propres ainsi qu'un redimensionnement de ses activités de marchés à horizon 2020 en prévision de vents contraires.

La banque a fait état d'un bénéfice net annuel de 3,9 milliards d'euros, soit un bond de 38% par rapport à 2017, année durant laquelle elle avait épongé des frais de restructuration et de contentieux.

Ce résultat ressort bien supérieur aux attentes des analystes interrogés par Factset qui tablaient en moyenne sur un bénéfice annuel net de 3,6 milliards d'euros. En ligne avec leurs prévisions, le produit net bancaire du groupe, équivalent du chiffre d'affaires, ressort pour sa part en progression de 5,2% sur la période à 25,2 milliards d'euros.

Retraité des éléments exceptionnels et comptables, le bénéfice net annuel affiche un léger recul (-0,5%) à 4,5 milliards d'euros et les revenus une faible progression (+0,6%).

Parallèlement à ces résultats, le groupe a annoncé une révision de son objectif de rentabilité de fonds propres tangibles (ROTE), désormais entre 9 et 10% pour 2020 au lieu des 11,5% initialement prévus lors de la présentation de son plan stratégique en novembre 2017.

Bouleverser la banque de financement et d'investissement

Le groupe entend également bouleverser sa banque de financement et d'investissement en réduisant la voilure de ses activités de marché qui se concentreront sur les segments les plus rentables. Ce qui se traduira par une baisse de plus de 10% du bilan de cette branche, soit une réduction des encours pondérés d'environ 8 milliards d'euros.

Par ailleurs, le groupe bancaire a remanié la direction des activités de marchés et celle de la banque privée et gestion d'actifs, en nommant deux nouveaux responsables à leur tête.

Ce « recentrage » sera également accompagné d'un plan de réduction des coûts d'environ 500 millions d'euros dans la « Banque de grande clientèle et solutions investisseurs », qui devra réduire ses frais généraux de 6,5% en 2020 au lieu d'une stabilité, détaille le groupe dans un communiqué.

Société Générale anticipe de surcroît un manque à gagner de l'ordre de 500 millions d'euros d'ici à 2020 après avoir revu à la baisse ses hypothèses de taux d'intérêt en zone euro.

Enfin, le groupe souhaite accélérer et augmenter l'objectif de son programme de cessions pour en accroître l'effet positif sur son ratio de fonds propres, indicateur reflétant sa solidité financière et sa solvabilité en cas de coups durs. La banque confirme vouloir le porter à 12% en 2020 contre 10,9% à fin décembre 2018.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.