BforBank

RGPD : Arkéa ouvre un département dédié aux données personnelles

Logo du Crédit Mutuel Arkéa
DR

Pour répondre aux exigences du nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD), le Crédit Mutuel Arkéa a décidé de se doter d’un département dédié, rattaché à la direction de la conformité.

Sécuriser et protéger les données personnelles des clients, un « enjeu stratégique » pour les banques : c’est Ronan Le Moal, le directeur général d’Arkéa, qui le dit dans un communiqué.

Pour le relever, la banque bretonne a décidé de se doter d’un département dédié. Celui-ci est placé sous la responsabilité de Lucas Naja, ancien de la filiale d’assurance-vie Suravenir, qui a dirigé le projet de mise en conformité de la banque avec le RGPD, en amont de l’entrée en vigueur du règlement, le 25 mai dernier. Il prend ainsi le titre de délégué à la protection des données (Data Protection Officer, ou DPO), dont chaque grande entreprise traitant des données personnelles est tenue de se doter, et sera l’interlocuteur privilégié de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), chargée de veiller à l’application du texte en France.

Le nouveau département, rattaché à la direction de la conformité, aura pour principale mission d’« [appuyer] et [de conseiller] les entités et les filiales du groupe en matière de protection des données personnelles, notamment celles des clients et collaborateurs ». Arkéa, dont la tête de pont est le Crédit Mutuel de Bretagne, possède une trentaine de filiales dans la banque en ligne (Fortuneo), les paiements (Monext) ou la banque privée. Elle compte 10 000 salariés et plus de 4 millions de sociétaires et clients.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mai 2018