Hello Bank!

Crédit Mutuel Arkéa : les caisses locales commencent à voter sur le projet d'indépendance

  • cBanque avec AFP
  • ,
Une agence Crédit Mutuel à Janzé, en Bretagne, en 2016
CC - Wikimedia commons / François Goglins

Le Crédit Mutuel Arkéa, qui regroupe les fédérations Bretagne, Sud-Ouest et Massif Central de l'ensemble mutualiste, a donné vendredi le coup d'envoi d'un « vote d'orientation » au sein de ses caisses locales concernant un projet de sortie du groupe.

« Les premières caisses ont commencé à voter ce vendredi », a confirmé un porte-parole d'Arkéa. Jusqu'à la mi-avril, les administrateurs de ces caisses locales seront appelés à répondre à la question suivante : le Crédit Mutuel Arkéa doit-il devenir « indépendant en sortant de la Confédération nationale du Crédit Mutuel », l'organe central du groupe mutualiste, ou au contraire « s'intégrer dans un ensemble bancaire centralisé », selon un document interne.

« Vote d'orientation »

Cette consultation fait suite à la décision début janvier du conseil d'administration d'Arkéa d'engager une procédure de divorce d'avec le reste du groupe, avec lequel il est en guerre ouverte depuis près de trois ans. En principe, les 331 caisses locales du groupe Arkéa sont appelées à prendre part au vote, mais en pratique, la consultation risque de ne concerner que les caisses des fédérations Bretagne et Sud-Ouest. Car depuis l'été 2017, les administrateurs de la fédération Massif Central ont engagé une procédure de « convergence » vers le Crédit Mutuel-CM11. Opposée à toute sécession, la tête de cette fédération refuse d'organiser un vote à l'échelon de ses caisses locales.

Lire aussi : Divorce Crédit Mutuel-Arkéa : ce qu'il faut savoir

La consultation qui débute vendredi n'est toutefois pas définitive et ne constitue qu'un « vote d'orientation », détaille le document. En cas de résultat favorable au projet d'indépendance, un projet plus détaillé concernant notamment les conséquences financières et commerciales de la séparation sera soumis ces prochains mois au comité central d'entreprise, avant une nouvelle consultation des caisses locales à l'automne sur la base de ce projet.

Différends judiciaires

Une longue liste de différends judiciaires oppose notamment Arkéa et la Confédération, accusée par le premier de vouloir porter atteinte à son autonomie et de favoriser le Crédit Mutuel-CM11, qui rassemble pour sa part 11 des 18 fédérations régionales du groupe.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.