BforBank

Comment BNP Paribas veut faire payer les touristes chinois

Femme utilisant un smartphone dans une galerie marchande
© leungchopan - Fotolia.com

Après Alipay il y a presqu’un an, BNP Paribas propose aux marchands français et européens de déployer WeChat Pay, autre solution de paiement très populaire en Chine. Objectif : faciliter la vie des quelque 2 millions de touristes chinois qui visitent la France chaque année.

Depuis le 25 septembre dernier, les touristes chinois qui sillonnent Paris n’ont plus besoin que de leur smartphone pour faire du shopping dans deux des grands magasins de la capitale, les Galeries Lafayette Hausmann et le BHV Marais. Depuis cette date en effet, il leur suffit d’afficher sur l’écran de leur téléphone un QR Code qui, une fois scanné, déclenche le paiement. Le tout grâce à l’acceptation d’une solution de paiement baptisée WeChat Pay, laquelle est désormais accessible à toutes les enseignes clientes de BNP Paribas en France, et prochainement en Europe, annonce un communiqué de la banque.

L’information n’est pas anecdotique : WeChat Pay, intégrée à la messagerie instantanée la plus utilisée en Chine, compte en effet plus de 600 millions d’utilisateurs, selon BNP Paribas. Et ce sont 7,4 millions de Chinois qui visitent l’Europe chaque année, dont 2 millions environ passent par la France.

En fin d’année dernière, BNP Paribas avait déjà fait partie des premières enseignes (en compagnie notamment de Banque Edel) à déployer une autre solution chinoise de paiement mobile, Alipay, forte de 450 millions d’utilisateurs.

Lire aussi : Alipay : le futur géant des paiements sera-t-il chinois ?

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Novembre 2017