Fortuneo

Le plan du Crédit Mutuel CM11 pour couper l'herbe sous le pied d'Orange Bank

  • cBanque avec AFP
  • ,
Logo Avantoo du Crédit Mutuel CIC
Capture d'écran CreditMutuelVideo / Youtube

Le groupe Crédit Mutuel CM11 a annoncé mardi le lancement d'Avantoo, une offre couplant un compte bancaire, une carte de paiement et un forfait téléphonique, une semaine avant l'arrivée sur le marché d'Orange Bank, la banque en ligne du groupe télécom.

« Cette nouvelle offre s'inscrit dans une stratégie (...) qui privilégie les smartphones pour la mise en place de nouvelles fonctionnalités de gestion de budget, pour une expérience client encore plus enrichie », explique le groupe dans un communiqué. Dans le détail, le groupe Crédit Mutuel CM11 - qui recouvre 11 des 18 caisses régionales du Crédit Mutuel, le CIC et des filiales spécialisées et étrangères - proposera un compte courant avec une carte de paiement, divers services bancaires accessibles par internet ou application mobile ainsi qu'un abonnement téléphonique.

« Cette offre, proposée à 10 euros par mois pendant 6 mois jusqu’à fin décembre 2017, puis à partir de 20 euros par mois, permet l’accès à un conseiller personnel dédié pour les services et conseils à forte valeur ajoutée », précise le communiqué du groupe, en évoquant une « complémentarité humain/digital ». Les tarifs évoqués correspondent à un forfait sans changer de mobile. Ils s'échelonnent de 18 à 55 euros par mois en cas d'équipement d'un smartphone, selon la formule choisie. L'offre Avantoo est ouverte à tous les particuliers, sauf au Crédit Mutuel Océan où elle est réservée aux 18-27 ans car « adossée à l'Eurocompte Jeunes ».

J-7 avant Orange Bank

L'offre Avantoo s'inscrit dans un contexte de rapprochement important ces dernières années entre les secteurs de la banque et des télécommunications, porté par l'usage de plus en plus massif de services bancaires via les téléphones portables.

L'annonce du Crédit Mutuel CM11 intervient en outre une semaine avant le lancement officiel, le 2 novembre, d'Orange Bank, la nouvelle banque en ligne du groupe de télécommunication Orange qui s'est juré de bousculer les services bancaires traditionnels avec une offre simplifiée et l'absence de frais de tenue de compte pour les utilisateurs actifs.

Une guerre des prix ?

Face à ce nouvel acteur potentiellement redoutable, avec ses 25 millions de clients dans la téléphonie mobile, la résistance s'organise : Crédit Agricole prépare ainsi le lancement fin novembre d'une offre bancaire simplifiée, accessible via un téléphone mobile et à prix modéré, selon la presse.

Bon nombre de banques traditionnelles redoutent en effet que l'arrivée du nouveau venu n'ouvre une guerre des prix, érodant des marges bénéficiaires déjà mises à rude épreuve par un contexte de taux d'intérêts très bas.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.