Hello Bank!

#fintech : Ipagoo, le compte de paiement qui fait sauter les frontières

  • Par
  • ,
Carlos Sanchez, CEO de Orwell Group
Carlos Sanchez, CEO de Orwell Group - DR

Une application bancaire permettant d’ouvrir et de gérer des comptes de paiement ouverts dans plusieurs banques et plusieurs pays : c’est la promesse d’Ipagoo, lancé en France en mars dernier par le groupe londonien Orwell. Explications avec son CEO, Carlos Sanchez.

Carlos Sanchez, quelle est l’idée de départ d’Ipagoo ?

Carlos Sanchez : « Elle est assez simple : nous voulions résoudre le problème de la fragmentation bancaire en Europe, subie par certains particuliers au style de vie international : des expatriés, des voyageurs d’affaires, des étudiants… Notre réponse a été de créer un application mobile, disponible sur iPhone et Android, permettant d’ouvrir et de gérer facilement plusieurs comptes, tous dotés d’un numéro IBAN, dans différents pays et différentes banques. »

Quelle est la spécificité d’Ipagoo ?

C.S. : « Nous faisons tomber le principal obstacle lié aux opérations bancaires nationales et internationales : l’obligation de fourniture d’une preuve de résidence lorsqu'on ouvre un compte bancaire traditionnel dans un nouveau pays. Avec notre solution, une seule preuve de résidence est nécessaire. »

Quelles sont les fonctionnalités présentes sur l’application ?

C.S. : « Ipagoo permet de recevoir son salaire, de payer ses factures et de gérer ses comptes multidevises, dans un cadre parfaitement sécurisé. Vous pouvez envoyer de l’argent, en temps réel et en trois clics, d’un compte à l’autre, même libellés en devises différentes. Nous proposons aussi des protections contre la fraude, en particulier sur les paiements par carte. En revanche, nous ne permettons ni les prêts, ni les découverts : les clients ne peuvent dépenser que l’argent disponible sur leurs comptes, ce qui encourage les bons comportements financiers. »

Vous considérez-vous comme une néobanque ?

C.S. : « Lors de la création et de la conception d’Ipagoo, nous avons effectivement mis un point d’honneur à aller à contre-courant du modèle bancaire traditionnel. Non seulement Ipagoo transforme le secteur bancaire en supprimant les frontières géographiques, mais nous aspirons également à proposer un service accessible et transparent. »

Combien coûte Ipagoo ?

C.S. : « Nos clients paient un forfait fixe, déterminé en fonction du nombre de cartes et de comptes. Par exemple, pour 6 euros par mois, ils disposent d’une carte de débit et d’un compte courant, et peuvent effectuer trois paiements accélérés par mois et autant de transferts entre comptes Ipagoo qu’ils le souhaitent. »

Quels sont vos objectifs de développement à moyen terme ?

C.S. : « Nous espérons atteindre le cap des 150.000 clients d'ici un an environ. Nous avons également le projet de nous étendre à d’autres pays, notamment à l’Allemagne et aux Etats-Unis. »

Fiche d'identité : Ipagoo
ActivitéCompte de paiement multi-pays
Site webipagoo.fr
Date de créationAoût 2012
Date de lancementMars 2017
Clientèle viséeParticuliers et professionnels
Marché viséFrance et international
AgrémentEtablissement de monnaie électronique
Levée de fonds25 millions de livres sterling¹
Chiffre d'affaires2,2 millions de livres sterling¹
Nombre de clients10.500
Effectif actuel85
Partenaire banque/assuranceAucun
¹ Ces chiffres concernent le groupe Orwell, dont Ipagoo est la marque de détail
Partager cet article :

© cbanque.com / Propos recueillis par VM / Juin 2017