Hello Bank!

Crédit Mutuel : CM11-CIC en hausse en 2016, soutenu par ses acquisitions

  • cBanque avec AFP
  • ,
Siège du Crédit Mutuel à Strasbourg
Siège du Crédit Mutuel à Strasbourg - CC J-Elle / Wikimedia Commons

Le groupe CM11-CIC, composé du CIC et de 11 des 18 caisses régionales du Crédit Mutuel, a dégagé un bénéfice net 2016 en hausse de 6,9% à 2,4 milliards d'euros, soutenu par une bonne activité commerciale. Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) est ainsi ressorti en progression de 3,6% à 13,3 milliards d'euros, selon un communiqué.

« Ces résultats sont d'autant plus remarquables qu'ils ont été obtenus malgré des vents très fortement contraires » parmi lesquels les taux bas, une « surenchère réglementaire », « une concurrence exacerbée » et une « digitalisation (numérisation, ndlr) croissante des comportements », a souligné Nicolas Théry, président du CM11-CIC, lors d'une conférence de presse.

Les revenus de la banque de détail, qui comprend l'activité des enseignes CM11-CIC, Targobank et Cofidis dans le crédit à la consommation, ont atteint 9,7 milliards d'euros en légère baisse de 0,8% à périmètre constant. Ceux-ci ont été affectés par les taux bas qui ont rogné les marges d'intérêts des réseaux bancaires de détail qui, comme leurs homologues, ont subi des rénégociations importantes de crédits immobiliers.

Croissance à 2 chiffres pour l'affacturage et le crédit-bail

Néanmoins ce chiffre d'affaires a bénéficié de l'impact positif de l'acquisition en juillet dernier des activités d'affacturage et de crédit bail de General Electric en France et en Allemagne, qui ont contribué à hauteur de 137 millions d'euros de revenus l'an dernier.

Sur cette branche, le bénéfice s'est établi à 1,67 milliard d'euros en baisse de 13,7% à périmètre constant, pâtissant essentiellement de dépréciations dans ses filiales, Banco Popular Espanol (120 millions d'euros) et Targobank Espagne (80 millions d'euros).

L'assurance-vie souffre

Dans le domaine de l'assurance, le chiffre d'affaires est ressorti à 1,5 milliard d'euros en recul de 7,7% à périmètre constant, malgré la progression de l'assurance de biens (+4,6%), de personnes (+4%) et sur le marché des professionnels. Le segment assurance-vie et capitalisation a souffert des taux d'intérêts très bas, la collecte nette diminuant de 16,7%.

En termes de solvabilité, le groupe CM11-CIC affichait à fin 2016 un ratio de fonds propres « durs », correspondant aux capitaux et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits consentis, de 15%, bien au-dessus des exigences réglementaires.

Un dividende de 9 euros

Au niveau du seul CIC, le résultat net comptable a augmenté de 21,8% à 1,4 milliard d'euros. Le produit net bancaire a suivi la même tendance, en croissance de 4,2% à près de 5 milliards d'euros. Au titre de 2016, il sera proposé un dividende de 9 euros par action contre 8,50 euros l'année passée.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.