BforBank

Euro 2016 : le Crédit Agricole joue sur tous les terrains

Site Euro 2016 du Crédit Agricole
Capture d'écran de "on a tous un côté foot"

Web-série, affichage, campagne télévisée, jeu concours, crédit conso « à taux préférentiel », présence sur les fans zones, partenariats avec des tournois et événements annexes, etc. Sans surprise, le Crédit Agricole déploie un large plan de communication à l'occasion de l’Euro 2016, dont il est partenaire.

A partir du 10 juin, l’Équipe de France et l’Euro 2016 seront omniprésents dans les magasins, dans la rue et dans les médias ? Le Crédit Agricole en profite pour soigner son exposition médiatique. Partenaire de la Fédération française de football (FFF) depuis 1974, et « partenaire national » de l’Euro 2016, la banque verte multiplie les campagnes et autres jeux-concours pour associer son image à l’événement.

A compter du 22 mai, une campagne publicitaire fera son apparition sur les écrans TV : elle « montera comment tout le pays se prépare à vivre et à accueillir l’Euro 2016 », annonce le Crédit Agricole dans son dossier de presse dédié. Cette campagne sera notamment diffusée « autour des grands rendez-vous de l’Équipe de France ».

« Soutien national aux bleus »

Ces spots télévisés s’accompagneront, sur internet, d’une « web-série décalée » menée par l’humoriste Maxime Musqua. Ce dernier devra relever les défis lancés par les joueurs de l’Équipe de France. Le Crédit Agricole n’hésite donc pas à associer son image aux 23 joueurs français et à « soutenir les bleus », pour reprendre les termes du dossier de presse. Si le slogan « Crédit Agricole, partenaire de tous les footballs » reste de rigueur, le recentrage de la communication sur le « football amateur », suite à l’épisode du bus de Knysna, en 2010, appartient donc au passé.

La banque va ainsi proposer une application dédiée à la « compo bleue » idéale, pour chaque match de l’Équipe de France. L’enseigne prévoit aussi de décliner le « soutien aux bleus » au « niveau local ». Une campagne d’affichage, déployée « dès le mois de mai dans les agences », jouera, elle, avec les symboles régionaux : « En matière de soutien, on est loin d’être des quiches » en Lorraine, ou « On n’est pas des chtis joueurs » dans le Nord.

Des cadeaux, taux promo, etc.

La banque multiplie aussi les jeux et avantages pour les clients et supporters. Avec « le grand jeu », déployé en agences et sur le site « On a tous un côté foot », le Crédit Agricole annonce un million de « cadeaux foot ». La banque proposera aussi un « challenge technique » aux 8-12 ans lors des haltes du « FFF tour » avec à la clé la possibilité d’accompagner les joueurs français « sur la pelouse » pour un match de préparation.

Plus dans son cœur de métier, le Crédit Agricole promet un « prêt à consommer spécial Euro 2016 », du 10 mai au 10 juillet, avec un « taux préférentiel à découvrir en agence ». Ce plan de communication, tous azimuts, n’a rien de surprenant : la Société Générale avait fait de même pour la coupe du monde de rugby 2015, et la Caisse d’Epargne peaufine actuellement sa stratégie pour les Jeux olympiques de Rio.

Lire aussi : Football, cyclisme, handball, voile… A chaque banque son sport

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mai 2016