Le Crédit Mutuel Arkéa dévoile des résultats 2015 historiques

  • cBanque avec AFP
  • ,
Logo Crédit Mutuel Arkea
DR

Le Crédit mutuel Arkéa (CMA) a une nouvelle fois annoncé mardi des résultats records en 2015 avec un bénéfice net en hausse de 10% à 296 millions d'euros, malgré un contexte de croissance atone. « L'année 2015 nous aura permis de dépasser les performances de 2014 », une année record déjà, a indiqué le président du groupe Jean-Pierre Denis.

Le CMA, composé des fédérations du Crédit Mutuel Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central, affiche un chiffre d'affaires, lui aussi historique, de 1,78 milliard d'euros, en hausse de 3,3%. Le résultat d'exploitation atteint 437 millions d'euros, en hausse de 5,3%, sous l'effet d'une hausse maîtrisée des frais de gestion et d'une baisse du coût du risque, qui correspond aux provisions pour risque d'impayés. Le coût du risque recule de 7,2%, à 108 millions d'euros, contre 116 millions d'euros en 2014 et un point haut en 2013 à 150 millions d'euros.

Le groupe, basé près de Brest, renforce sa solidité financière avec un ratio de solvabilité (fonds propres, dits « durs », rapportés aux actifs pondérés des risques) à 15,8%, soit « très au-dessus des exigences règlementaires » s'est-il félicité.

Les nouveaux clients en hausse de 4%

Au niveau commercial, il se prévaut de 136.900 nouveaux clients (+4%), portant le total de clients à 3,6 millions, dont quelque 3,4 millions de particuliers et 232.000 professionnels.

Sur le terrain de l'épargne, le CMA affiche une collecte de 5,1 milliards d'euros (+18%), dont 2,6 en épargne bancaire rémunérée (-5%) et 2,3 en épargne assurance (+32%). L'encours total d'épargne s'inscrit à 86,4 milliards d'euros (+10%). La production de crédits, qui atteint 12,2 milliards d'euros (+44%), porte le niveau des encours à 44,8 milliards d'euros (+9%).

« Depuis 2008, le groupe présente une trajectoire de croissance remarquable qui vient souligner la pertinence d'une stratégie de développement audacieuse et originale », a souligné Jean-Pierre Denis.

« Nous sommes ouverts à une clarification »

Concernant le conflit qui oppose le CMA à son organe central, la Confédération nationale du Crédit Mutuel (CNCM), Jean-Pierre Denis a rappelé une nouvelle fois son attachement à l'autonomie de son groupe. « Nous sommes ouverts à une clarification de la situation, en bon ordre et respectueuse en tout point de l'autonomie du Crédit Mutuel Arkéa », a-t-il indiqué. Le CNCM souhaite se réformer pour répondre aux exigences des autorités prudentielles, mais le CMA craint d'y perdre au passage son autonomie.

Avec une vingtaine de filiales spécialisées, le CMA compte plus de 9.000 salariés, dont 6.500 en Bretagne.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.