defiscalisation-mode-demploi.com : Découvrez ce que la déficalisation peut vous rapporter

Crédit Mutuel Arkéa : les salariés vont manifester à Brest pour défendre leur autonomie

  • cBanque avec AFP
  • ,
Logo du Crédit Mutuel Arkéa
DR

Un collectif de salariés du Crédit Mutuel Arkéa, groupe rassemblant les Crédits Mutuels de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central, appelle à un rassemblement dimanche à Brest « pour le maintien de l'emploi et des centres de décision en région ». Ce collectif fait part de son inquiétude concernant le sort du groupe en raison d'un projet de réforme de l'organe central du Crédit Mutuel.

« On espère plusieurs milliers de personnes », a assuré à l'AFP Anne-Katell Quentric, porte-parole du collectif « Vent débout pour l'emploi », qui estime à 4.000 le nombre d'emplois directs et induits menacés en Bretagne si cette réforme aboutissait. Le Crédit Mutuel Arkéa compte 9.000 salariés, dont près de 6.500 en Bretagne.

L'organe central de l'enseigne bancaire, la Confédération nationale du Crédit mutuel (CNCM) souhaite mener à bien une réforme afin, assure-t-elle, de se conformer aux exigences des autorités européennes de contrôle. Soumise à des votes lors d'assemblées générales, ce projet de réforme doit être entériné par Bercy, par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (APCR), le régulateur du secteur bancaire, et la Banque centrale européenne.

La crainte d'une perte d'autonomie

Cependant, Arkéa, dont les relations avec son organe central sont mauvaises depuis des années, craint avec ce projet de perdre son autonomie au profit de l'autre branche de la CNCM, le CM11-CIC, qui rassemble onze fédérations notamment dans l'Est de la France. Le groupe breton estime être en concurrence directe avec le CM11-CIC, et a saisi fin 2014 l'Autorité de la concurrence pour dénoncer « une situation persistante de conflits d'intérêts » au sein de la CNCM. Ce projet de réforme est d'autant plus « absurde et injuste », selon Anne-Katell Quentric, que le Crédit Mutuel Arkéa « est en pleine santé financière ».

Bonnets rouges et gris

Des salariés d'Arkéa, mais également des administrateurs des caisses locales, des élus de tous bords et des acteurs du monde économique et universitaire sont attendus dimanche à Brest, un bonnet aux couleurs de la banque coopérative bretonne, rouge et gris, sur la tête. L'entreprise de prêt-à-porter bretonne Armor Lux a confectionné 15.000 bonnets pour l'occasion, après avoir fabriqué en 2013 ceux des Bonnets rouges contre l'écotaxe, qui ont d'ailleurs appelé à la mobilisation dimanche.

Arkéa avait reçu en novembre le soutien du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, pendant la campagne des élections régionales dont il est sorti vainqueur en Bretagne. Ce groupe se présente comme le troisième employeur privé de Bretagne.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.