Hello Bank!

Le Crédit Mutuel Arkéa s'offre une des pépites de la fintech française

  • Par
  • ,
Equipe de management Leetchi
Crédit photo : Lucien Perochon

Le Crédit Mutuel Arkéa vient d’annoncer le rachat, à hauteur de 86% du capital, de Leetchi Group, qui édite le service de cagnotte en ligne Leetchi et la solution de paiement en ligne Mangopay.

« [Notre ambition] est de conquérir le monde. Nous voilà maintenant en bonne position pour y arriver. » Les mots sont de Céline Lazorthes, PDG du groupe Leetchi, citée dans le communiqué diffusé ce matin par le Crédit Mutuel Arkéa. Figure montante de la fintech française, la diplômée de HEC a lancé très tôt, dès 2009, Leetchi.com, un service de paiement collaboratif en ligne, permettant de collecter et gérer des sommes d’argent à plusieurs. Six ans plus tard, il revendique 4 millions d’utilisateurs. Le groupe détient également Mangopay, qui fournit des services de paiements, en BtoB, à la nouvelle économie du numérique (places de marché internet, sites collaboratifs, etc.) et travaille, selon le communiqué, avec 700 plateformes dans 22 pays.

Lire à ce sujet : Comment les établissements de paiement accompagnent la nouvelle économie du digital

Le monde (ou l’Europe au moins, dans un premier temps), c’est effectivement ce que promet Arkéa à Leetchi, qui dispose d’une licence européenne d’émetteur de monnaie électronique. Le groupe bancaire, qui chapeaute les fédérations du Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif central et possède aussi la banque en ligne Fortuneo, va injecter, en plus de la cinquantaine de millions d’euros consacrée au rachat, 10 millions d’euros d’argent frais pour soutenir le développement du service à l’international. Déjà présent en Espagne et en Allemagne, Leetchi va se lancer début 2016 sur le juteux mais très concurrentiel marché britannique. Mangopay va de son côté ouvrir des bureaux à Barcelone et Berlin, en plus de ceux de Londres. Le groupe va aussi embaucher, avec l’ambition de doubler ses effectifs (40 personnes actuellement) d’ici 2 ans.

Arkéa, évidemment, compte bien aussi profiter de ce rachat. En intégrant Leetchi, une des marques emblématiques de la fintech française, il renforce son image de « banque geek », à la pointe des nouveaux modèles économiques émergeant sur le web. Grâce à Mangopay, le groupe brestois va aussi pouvoir intégrer une technologie de paiement parfaitement adaptée à ces nouveaux modèles, notamment aux places de marché collaboratives.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Septembre 2015