#fintech : Bankin', l'appli qui rapproche vos comptes bancaires

Robin Dauzon et Joan Burkovic (Bankin')
Robin Dauzon et Joan Burkovic (à d.), cofondateurs de Bankin

Qui sont ces dizaines de Fintech, jeunes pousses alliant finance et technologie, qui se développent en France et tentent de se faire une place aux côtés des banques et autres sociétés financières ? Suite de la série de portraits avec Bankin’, application permettant d’agréger dans une même interface les données de plusieurs comptes bancaires, même via des banques différentes.

Comment est né le projet Bankin’ ?

Joan Burkovic (président fondateur) : « J’ai rencontré mon associé, Robin Dauzon, en 2011 lors d’un cours de chinois à l’Essec. Nous nous posions les mêmes questions que la plupart des étudiants : ''Comment gérer notre budget sans avoir à attendre nos relevés de compte mensuels ? Comment éviter de finir à découvert chaque fin de mois ?'' C’est comme ça que nous avons imaginé le concept de Bankin’, la première – et surtout la seule application (1) - qui permette d’agréger et de gérer simultanément l’ensemble de ses comptes bancaires. Avant même d’obtenir notre diplôme, nous avons intégré l’accélérateur de start-up Le camping où nous avons développé la première version de Bankin’ qui synchronisait tous nos comptes bancaires personnels. Six mois plus tard, l’appli est lancée sur l’App Store d'Apple. »

Quelles sont les spécificités de votre service ?

JB : « En rapatriant et en classant toutes les données financières de l’utilisateur, même celles issues de banques différentes, Bankin’ lui offre une vision claire de sa situation financière, prévient lorsqu’il s’approche du découvert, ou si des transactions trop importantes ont lieu sur un de ses comptes. Surtout, Bankin’ classe automatiquement les dépenses par catégorie, ce qui permet à l’utilisateur de voir en un clin d’œil la part des différents budgets (nourriture, transport, loisirs, etc.) dans ses dépenses mensuelles. Depuis, nous avons continué à imaginer de nouveaux services. »

Pouvez-vous détailler ces développements récents ?

JB : « En 2013, Bankin’ a élargi son offre avec l’ambition de répondre aux besoins des entreprises. A l’agrégation bancaire, l’identification des transactions et la gestion des budgets de manière automatique - qui sont des fonctionnalités proposées aux particuliers à l’origine - s’ajoutent des innovations propres au monde professionnel comme la gestion des notes de frais pour les collaborateurs. Les utilisateurs de Bankin’Pro peuvent par exemple photographier leurs tickets de caisse, et l’application se charge ensuite d’extraire les données des documents (nom du marchant, TVA, montant TTC, etc.) grâce à ses algorithmes puis d’identifier automatiquement la nature de la transaction (transport, restaurant, etc.). Un bilan mensuel qui rassemble l’ensemble des informations et justificatifs nécessaires à la gestion des notes de frais est transmis aux collaborateurs. Bankin’Pro a déjà séduit 15.000 entreprises. Enfin, notre société s’est récemment lancée sur le terrain des montres connectées : Bankin’ offre désormais à ses utilisateurs, particuliers comme professionnels, un aperçu de tous leurs comptes bancaires sur leur Apple Watch. »

Quels objectifs visez-vous en termes de chiffre d’affaires ?

JB : « Bankin’ est aujourd’hui connectée à plus de 300 banques en France, en Espagne, en Allemagne et au Royaume-Uni, comptabilise plus d’un million d’utilisateurs, obtient la note maximale de 5 étoiles sur l’App Store et connecte plus de 2 millions de comptes bancaires quotidiennement. Nous poursuivons sur notre lancée et ambitionnons de doubler notre chiffre d’affaires en 2015. »

Fiche d'identité : Bankin’ (société Perspecteev)
ActivitéApplication permettant de gérer plusieurs comptes bancaires via une seule interface
Site webbankin.com
Date de créationJanvier 2011
Ouverture au publicOctobre 2011
Clientèle viséeParticuliers (Bankin’) et entreprises (Bankin’ Pro)
MarchéEurope (déjà présent dans 4 pays : France, Espagne, Allemagne et Royaume-Uni)
Capital et levée de fondsCapital : 13.887 euros*. Levée de fonds : montant non communiqué.
Chiffre d'affairesNon communiqué
Nombre de clientsUn million d’utilisateurs
Effectif actuel15 personnes
Partenaire bancaireOui (identité non communiquée)
* Source : bulletin officiel des annonces civiles et commerciales

(1) D’autres sociétés, Linxo par exemple, proposent également des applications aux services proches de ceux de Bankin', avec visibilité de plusieurs comptes bancaires et analyses budgétaires.

Partager cet article :

© cbanque.com / Recueilli par BL / Juillet 2015