Fortuneo

Une nouvelle identité pour Monabanq et son compte bancaire

  • Par
  • ,
Promo compte courant Monabanq
Capture d'écran - monabanq.fr

Plutôt discrète ces dernières années, la banque en ligne Monabanq va faire son retour médiatique avec une nouvelle campagne publicitaire et une inflexion de son positionnement stratégique. Ce nouvel élan marketing s’accompagne de quelques ajustements de son offre de compte courant.

En matière de communication, on peut classer les banques en ligne en deux catégories : celles qui s’adressent à une clientèle aisée et en quête d’autonomie (BforBank, Fortuneo) ; celles qui ciblent plutôt les jeunes, urbains et technophiles (ING Direct, Boursorama Banque voire Hello bank). Avec sa nouvelle campagne, Monabanq a l’ambition de trouver une troisième voie, en s’adressant à tous les autres segments de clientèle. Elle leur fait même une promesse, qui forme sa nouvelle signature : « Les gens avant l’argent ».

Dans une vidéo « teaser » mise en ligne sur le site dédié à cette nouvelle campagne (lesgensavantlargent.com), la banque en ligne du Crédit Mutuel-CIC souhaite ainsi la bienvenue à « ceux qu’on ne voit jamais dans les publicités pour les banques », explique la voix off. Pêle mêle, des salariés modestes ou aux horaires atypiques, des artistes, des travailleurs indépendants, un couple homosexuel avec enfant, des jeunes rebelles… A compter de dimanche prochain 17 mai, cet « appel au peuple » va se décliner à la télévision - avec des diffusions de spot sur M6 et TF1 -, sur le web - via notamment des habillages de sites internet, sur cBanque par exemple à compter du lundi 18 - et sur les panneaux d’affichage dans le métro parisien et sur les bus des principales villes françaises.

Autre initiative destinée à souligner la priorité donnée à l'humain, Monabanq va encourager ses futurs clients à se renseigner sur elle en appelant directement un des 200 collaborateurs de la banque, basée à Villeneuve d’Asq dans l’agglomération lilloise. Eux aussi, comme les clients, vont être mis en avant, avec l’affichage de leurs portraits sur le site internet et sur les réseaux sociaux.

Un compte payant mais accessible

A cet effort de communication externe, qui passe aussi par une nouvelle version du site internet de la banque, s’ajoute une légère refonte de l'offre. En matière tarifaire, Monabanq conserve son positionnement original : pas de gratuité sur la carte bancaire et les opérations du quotidien, mais un bouquet de services facturé 2 euros par mois, comprenant la tenue de compte, une carte bancaire, les services courants (virements, prélèvements, retraits d’espèces) et une trentaine d’autres services d’usage plus occasionnel.

Cette offre, toutefois, change de nom : exit le Compte tout compris (ou CTC), qui devient tout simplement le Compte Monabanq. Ce dernier se décline toujours en version premium : pour 6 euros par mois, les clients bénéficient entre autres d’une assurance perte et vol des moyens de paiement et d’une absence de frais sur les opérations libellées en devises étrangères.

Monabanq conserve aussi une autre de ses spécificités : l’accessibilité. Là où la plupart des autres banques en ligne sélectionnent leur clientèle par le niveau de revenus ou le montant des sommes domiciliées, la filiale du Crédit Mutuel-CIC n’impose toujours aucune condition de revenus, ni de domiciliation (1).

Elle table toutefois sur la conquête de « vrais » clients. Ainsi, pour éviter les ouvertures opportunistes des « chasseurs de prime », la banque ajoute quelques conditions à remplir pour bénéficier de la prime de 80 euros offerte actuellement à l’ouverture du compte courant Monabanq. Le montant du premier versement obligatoire, d’abord, est revu à la hausse : 400 euros, contre 150 euros précédemment. Monabanq reste toutefois dans les normes du marché : ING Direct, par exemple, impose un premier versement nettement plus conséquent de 750 euros. Le bénéfice de la prime, ensuite, est lié à une utilisation minimale du compte : pour l’obtenir, il faudra effectuer un minimum de 10 paiements par carte bancaire au cours des 3 premiers mois.

Précision (19 mai 2015) - A compter du 19 mai 2015, le montant minimum du premier versement exigé par Monabanq pour valider l'ouverture du compte courant passe de 400 à 300 euros.

(1) Seule l'option Premium nécessite de justifier de 750 euros de revenus nets mensuels.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM avec Frédéric VERGNE / Mai 2015