Fortuneo

La Nef : près de 40.000 livrets et comptes courants gérés par le Crédit Coopératif

Monnaie
© jeancliclac - Fotolia.com

La « coopérative de finances solidaires » de la Nef a annoncé dans son bilan annuel une légère progression, en 2014, du nombre de livrets et de comptes courants proposés au grand public dans le cadre d’un partenariat avec le Crédit Coopératif. L’année 2014 a avant tout été marquée par le vote des sociétaires pour la transformation de la coopérative en banque à part entière.

Plus exactement, la Nef est devenue établissement de crédit habilité à réaliser toute opération de banque en 2014. Les livrets d’épargne et « comptes chèques » proposés par la Nef sont toutefois toujours gérés et inscrits dans les livres du Crédit Coopératif. « Une première demande d’élargissement d’agrément a été adressée à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution », le régulateur bancaire, en septembre 2014, apprend-t-on dans les résultats annuels. Une demande réalisée « avec la collaboration du Crédit Coopératif qui reste notre établissement d’adossement ».

Une fois l’élargissement de l’agrément effectif, l'établissement pourra « gérer en direct les livrets Nef de ses clients particuliers ». Pour les comptes courants, cela se limitera « dans un premier temps » aux personnes morales (entreprises, etc.). Aucune date précise n’est évoquée pour cet élargissement mais la coopérative table a priori sur un délai proche puisque la fin 2014 avait un temps été évoquée pour les livrets Nef.

170 millions d’euros sur les livrets

L’enjeu est d’importance pour l’établissement de crédit puisque le nombre de livrets et comptes courants progresse actuellement plus vite que ceux de l’épargne à terme (dépôts à terme d’une durée minimum de 25 mois, plans d’épargne, etc.), qui elle est directement gérée par la Nef et constitue donc la ressource principale pour prêter aux projets sélectionnés. L’établissement qui se présente désormais comme une « banque éthique » annonce 11.443 détenteurs de livrets Nef-Crédit Coopératif (+6% par rapport à 2013), pour 170 millions d’euros d’encours (+2%), et 27.548 comptes chèques (+2%) pour 154 millions d’euros d’encours (+9%).

Les produits d’épargne à terme, répertoriés dans le bilan annuel comme « dépôts directs », évoluent de façon plus diverse avec par exemple 4% d’augmentation en un an pour les dépôts à terme (83,6 millions d’euros d’encours à la fin 2014) mais une baisse de 9% pour les plans d’épargne (15,4 millions d’euros), des « produits complexes », selon la Nef, qui doit être remplacé.

Comptes courants 100% Nef fin 2016

Les « comptes courants pour tous (particuliers, associations, entreprises, etc.) », avec « tous les moyens de paiement », doivent apparaître selon des informations présentes sur le site de l'établissement au « second semestre 2016 ».

Lire par ailleurs l'interview du président du directoire de la Nef : « Pour la première fois, une banque éthique peut voir le jour en France »

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mars 2015